Pour Laurent Wauquiez, "l’ensemble des Français sont convaincus que le suffrage universel produit des hold-up"

Publié à 10h46, le 01 mars 2017 , Modifié à 10h46, le 01 mars 2017

Pour Laurent Wauquiez, "l’ensemble des Français sont convaincus que le suffrage universel produit des hold-up"
© AFP / STEPHANE DE SAKUTIN

Les Français ne se sentent pas représentés par le suffrage universel. C'est une supputation exclusive qui vous est livrée ce mercredi 1er mars sur le plateau de LCI. Mais heureusement, les Français ont un porte-voix. Un certain Laurent W. du Puy-en-Velay, sur qui ils peuvent compter pour dénoncer nos institutions.

Deux jours après avoir affirmé qu’"une victoire de Macron [à la présidentielle] serait un hold-up", Laurent Wauquiez est allé plus loin en remettant en cause le "suffrage universel". Voici la déclaration pas très gaulliste du président de la région Rhône-Alpes-Auvergne :

 

"

- Laurent Wauquiez : Je pense même que l’ensemble des Français sont convaincus que le suffrage universel produit des hold-up, malheureusement. Ça serait intéressant de leur poser la question : 'Est-ce que vous pensez que le suffrage universel aboutit à des résultats qui sont conformes à ce que vous attendez ?' J’en suis pas certain.



- Journaliste : Ça, c’est parce que les politiques tiennent pas leurs engagements.



- Laurent Wauquiez : Oui, globalement, mais c’est aussi plus profond et c’est ce que je vous dis : voilà sans doute une campagne où on pourrait avoir un Emmanuel Macron élu avec 23 ou 24% au premier tour, portant un spectre d’idées qui est totalement différent de ce qu’attendent la majorité des Français et qui ensuite porterait les destinées de notre pays ? Je refuse de m’y résigner. C’est pour ça que je me bats.

"

 

Tranquilou, Laurent Wauquiez remet donc en cause le mode de scrutin de l’élection présidentielle, le suffrage universel direct à deux tours, qui ne serait pas démocratique. Pour contester la qualification supputée d’Emmanuel Macron au second tour le 23 avril prochain, le député de Haute-Loire s’exprime au nom de "l’ensemble des Français", qu’il souhaite consulter.

En revanche, il ne précise pas à partir de quel pourcentage obtenu au premier tour l’élection est considérée comme démocratique. Si 23 à 24% ne semblent pas suffisants, les 31,18% recueillis par Nicolas Sarkozy (qu’il soutient) au premier tour de la présidentielle en 2007 l'étaient-ils aux yeux de Laurent Wauquiez ?



[BONUS TRACK]

Alors que François Fillon est empêtré dans l’affaire des emplois fictifs présumés de son épouse Penelope et de deux de ses enfants comme assistants parlementaires, la question d’un renoncement continue de se poser. Un scénario que Laurent Wauquiez n’ose même pas imaginer et qu’il résume d’une formule tout en nuances :

"

Je suis convaincu que, si jamais François Fillon arrête, ce serait l'apocalypse.

"

 #





À LIRE SUR LE LAB :

Pour Laurent Wauquiez, une victoire d'Emmanuel Macron à la présidentielle serait "un hold-up"

Du rab sur le Lab

PlusPlus