"Petites frappes" : le communiqué de trop de NKM ?

Publié à 16h41, le 22 mars 2012 , Modifié à 19h27, le 22 mars 2012

"Petites frappes" : le communiqué de trop de NKM ?
Capture d'écran d'un communiqué de Nathalie Kosciusko-Morizet. (Le Lab)

La campagne éléctorale a bel et bien repris. Dans un communiqué envoyé aux rédactions jeudi après-midi, Nathalie Kosciusko-Morizet, porte-parole de Nicolas Sarkozy qualifie certains de ses adversaires de "petites frappes".

  1. "Petites phrases, petites frappes et petits calculs."

    Dans un communiqué intitulé "Petites phrases, petites frappes et petits calculs.", NKM revient pour les critiquer sur les réactions de Marine Le Pen, François Hollande, Julien Dray et Jean-Jacques Urvoas concernant l'intervention du Raid sur la personne de Mohamed Merah. Nathalie Kosciusko-Morizet écrit : 

    Avec le retour fracassant de petites phrases plus atterrantes les unes que les autres, on prend la mesure de l’incapacité de certains à être à la hauteur du drame que la France vient de vivre.

    Cliquez-ici (ou sur l'image) pour voir le communiqué en plus grand format

  2. Une porte-parole sur la sellette ?

    Sur lelab.europe1.fr

    En moins d'un mois, la porte-parole de Nicolas Sarkozy a déjà commis deux grosses erreurs.

    Une première fois le 24 février, sur Europe 1, en estimant à 4 € le prix du ticket de métro.

    Une seconde, le 18 mars, en déclarant se tenir prête à voter PS en cas de second tour face au Front National. Colère de Nicolas Sarkozy qui, selon Le Parisien, se prépare à rendre plus visible le porte-parole adjoint, Guillaume Peltier.

    Prudence néanmoins, NKM a déjà été annoncée partante à tort au profit de Franck Riester.

Du rab sur le Lab

PlusPlus