Ils seront les yeux et les mains de François Hollande sur le web

Publié à 20h54, le 19 juin 2012 , Modifié à 09h24, le 20 juin 2012

Ils seront les yeux et les mains de François Hollande sur le web
Français Hollande, entouré de l'équipe de sa web-campagne, en février 2012. (Maxppp)

Riposte, fact-checking militant, tweets et vidéos LOL, François Hollande pendant sa campagne n'a pas manqué de présence en ligne. Elu président de la République, le socialiste s'entoure d'une équipe web pour assurer son activité numérique.
Autour de Claudine Ripert-Landler, conseiller communication du chef de l'Etat, se forme un pôle qui devra devenir les yeux et les mains de François Hollande en ligne. Une reconduction de ceux qui ont fait la la webcampagne.

Présentations.

  1. Pas de Nicolas Princen socialiste

    Photos, vidéos, réseaux sociaux, elysee.fr, … Pour construire la présence en ligne de François Hollande, l'Elysée forme son équipe web. Sous les auspices de Claudine Ripert-Lander, conseillère communication, une équipe réunie en "pôle web" devra incarner les yeux et les mains du chef de l'Etat sur la Toile. 

    En 2008, Nicolas Sarkozy nommait Nicolas Princen responsable de la veille en ligne auprès du service de communication de l’Élysée. En 2011, il deviendra conseiller technique, chargé des nouveaux médias et de l'Economie numérique. Pas d'équivalent du côté de François Hollande, mais un pôle web constitué de personnes déjà présentes pendant la campagne. Et qui commencent à dévoiler sur les réseaux sociaux leurs nouvelles attributions. 

    Si peu après son arrivée à l'Elysée Nicolas Sarkozy s'était adjoint les services d'un "oeil de Sarkozy" sur le web, l'accent est, selon le casting, davantage mis sur l'activité du nouveau président de la République sur le web. 

    > Claudine Ripert-Lander, "conseillère communication, stratégie, international" 

    Installée dans l’aile qui donne sur la rue du Faubourg-Saint-Honoré et sur la cour de l’Élysée, Claudine Ripert-Landler forme avec Christian Gravel le duo de communicants en chef de la présidence. C'est aussi la patronne du web. Nommée conseillère "communication, stratégie, international" par un arrêté du 17 mai, elle est en charge de chapeauter, entre autres choses, la communication en ligne. 

    Le Journal du dimanche la décrit comme une "hollandaise pur jus, copine de trente ans du chef de l’État, avec qui elle a fait Sciences-Po". Avant d'entrer à l'Elysée, cette spécialiste des médias a été directrice générale adjointe en charge du développement international du groupe Canal et responsable de la communication de l'association des régions de France (ARF). 

    > Romain Pigenel, responsable de la cellule Internet

    Depuis quelques jours, Romain Pigenel est responsable de la "cellule internet"à l'Elysée. Pendant la campagne, il a été en charge de la "mobilisation numérique" au sein de l'équipe de campagne de François Hollande. Normalien, il a été proche de Julien Dray, dont il a été l'assistant parlementaire et avec qui il a travaillé au conseil régional d'Ile-de-France et a très tôt soutenu la candidature de François Hollande pour l'investiture socialiste. Sur le web, il est aussi connu pour son blog politique Variae

    Disclaimer : 

    Romain Pigenel est bien connu des lecteurs du Lab puisque, lors de la campagne présidentielle, il nous a accompagné en temps que blogueur associé. 

     

    > Frédéric Giudicelli, responsable de la communication numérique

    Avec Romain Pigenel, Frédéric Giudicelli est responsable de la communication en ligne. Pendant la campagne, il a eu la fonction de directeur technique de la campagne numérique  du candidat socialiste. Ingénieur de formation, il a un profil plus technique que Romain Pigenel et avait développé l'application Facebook non officielle"des socialistes sur Facebook". 

    > Mehdi Mebarki, responsable des réseaux sociaux 

    Mehdi Mebarki (connu sous le pseudo de Mehdi Yanis, en ligne), comme ses nouveaux collègues, a aussi été un membre de l'équipe de webcampagne de François Hollande. Blogueur, il a été chargé de mobiliser les internautes au profit de François Hollande sur les réseaux sociaux, notamment pendant les meetings, soirées télévisés, débats. Désormais à l'Elysée, il sera en charge de la veille et de l'activité du chef de l'Etat sur les réseaux sociaux. 

    Dans le "pôle image" : 

    > Dorothée Adam, JRI 

    Dorothée Adam est JRI, journaliste reporter d'images. Elle est chargée de filmer l'activité du président de la République. Ses vidéos se retrouveront, entre autres, sur le site de l'Elysée et sur les comptes officiels du chef de l'Etat sur les réseaux sociaux. Avec Luc Lavault, elle a réalisé une centaine de vidéos pendant la campagne électorale pour la candidature de François Hollande. 

    > Stéphane Ruet, photographe 

    Stéphane Ruet sera l'un de ceux qui contribueront à forger l'image présidentielle dans les cinq années à venir. Le Cherche Midi, chez qui il publie un livre de photo du chef de l'Etat le 21 juin, le présente très officiellement comme "conseiller image à l'Elysée". Le photographe sera surtout "photographe officiel", et "responsable du pôle photos de l'Élysée". Une cellule chargée d'alimenter le web mais dont les images seront aussi versées aux archives nationales. 

    > A lire aussi : les 420 nouveaux noms de la République 

    > A lire aussi : Pourquoi Valérie Trierweiler a disparu du site de l'Elysée

Du rab sur le Lab

PlusPlus