Stéphane Le Foll, sur l'affaire Gayet/Hollande : "En général, ce que dit Hervé Morin n'est pas très intéressant"

Publié à 14h41, le 12 janvier 2014 , Modifié à 14h42, le 12 janvier 2014

Stéphane Le Foll, sur l'affaire Gayet/Hollande : "En général, ce que dit Hervé Morin n'est pas très intéressant"
Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture, le 6 janvier 2014. (Christophe Morin/MaxPPP)

"Il y a 10.000 façons de dire "Pas de commentaires", et j'en ai utilisé 9.999." La formule de Larry Speakes, le porte-parole de la Maison blanche sous Ronald Reagan mort samedi 11 janvier, aurait pu être signée des deux mains par le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll.

Invité dimanche matin sur la radio RTL, celui dont on répète à l'envie qu'il est un "proche" de François Hollande a été pressé de questions sur les conséquences qu'auront les informations du magazine Closer sur la conférence de presse de mardi.

Alors que le magazine people vient de révéler une liaison présumée entre l'actrice et le président de la République, celui-ci est en plein préparatifs pour la troisème conférence de presse de son quinquennat.

Stéphane Le Foll a martelé qu'elle aurait pour objet "la France", et non la vie privée de François Hollande :

"

La conférence de presse a pour objectif de parler de la France, de la croissance, du chômage, de l'investissement.

Elle n'a pas pour objectif de parler de ce qui a été publié dans un magazine et qui concerne la vie privée.

"

Et alors que le journaliste le relance sur l'"affaire", Stéphane Le Foll répète sur tous les tons des variations du "No Comment" de Larry Speakes :

"

Je ne ferai aucun commentaire, aucune digression sur ce sujet. Je n'ai pas à donner d'avis. Il y a des magazines qui en ont fait un élément de publication, un enjeu de presse.

Est-ce que ce doit être un élément de jugement sur l'action ? Non. Voilà ce que j'en pense, et j'en resterai là.

"

Le journaliste lui explique alors que le sujet est devenu politique, car repris par l'opposition. La veille, l'ancien ministre de la Défense Hervé Morin a ainsi estimé que François Hollande avait "discrédité la fonction présidentielle". Réponse de Stéphane Le Foll ? Une nouvelle variation sur le même thème, assorti d'un joli tacle pour le député de l'Eure :

"

Je ne sais même pas si Hervé Morin se souvient qu'il a appartenu il n'ya pas si longtemps à un gouvernement et qu'il y avait un autre président de la République...

Il y a des gens à l'UMP qui confondent vitesse de réaction avec précipitation et absence de recul, de mémoire, c'est assez affligeant.

Je ne vais pas faire de commentaires sur ce qu'a dit Hervé Morin, en général ce n'est pas très intéressant.

"

Du rab sur le Lab

PlusPlus