Suivez les questions au gouvernement du 8 juillet

Publié à 14h47, le 08 juillet 2015 , Modifié à 16h02, le 08 juillet 2015

Suivez les questions au gouvernement du 8 juillet
Stéphane Le Foll lors d'une précédente séance de QAG © image France 3

#QAG - Comme chaque mercredi, les députés se retrouvent sur les bancs de l'hémicycle pour la traditionnelle séance de questions au gouvernement, l'unique séance de la semaine depuis que l'Assemblée nationale a débuté sa session extraordinaire de l'été. Sur France 3, les #QAG ont été diffusées en retard pour cause de Tour de France. LCP est en revanche toujours à l'heure.

Le Lab vous en propose ses morceaux choisis.



#MALEK BOUTIH

Il a notamment été félicité par des élus de droite pour son rapport sur la radicalisation djihadiste des jeunes. Malek Boutih a également été salué pour ce travail par Manuel Valls lors des #QAG, à l'occasion d'une question sur le terrorisme :

 

"

Nous faisons face à de la haine, à une véritable radicalisation. J’ai pris connaissance avec beaucoup d’intérêt du rapport de Malek Boutih sur une jeunesse qui est radicalisée. Il faut regarder cela en face. Il y a à la fois le terrorisme et une radicalisation, et nous la constatons bien sûr dans un certain nombre de mosquées, bien sûr dans les réseaux des frères musulmans ou des salafistes, mais d’abord en prison et sur internet.

"

Le profil de certaines personnes auditionnées avait fait polémique à la sortie de ce rapport. Le député avait alors expliqué: "j'ai écouté de tout, j'ai écouté n'importe quoi. J'ai écouté tous les points de vue, des gens qui s'y connaissaient et d'autres qui ne s'y connaissaient pas."



#GREXIT

Interrogé sur la situation grecque une heure avant l'organisation d'un débat sans vote sur le sujet à l'Assemblée, Michel Sapin rappelle que la France ne veut pas voir la Grèce sortir de la zone euro mais qu'elle doit respecter certaines conditions :

"

La France veut que la Grèce reste dans la zone euro. Ça ne peut l’être que si les grecs font des propositions, si le gouvernement grec fait des propositions, c’est ce qu’il est en train de faire et nous allons pouvoir juger dans les minutes, les heures, les jours qui viennent de la qualité de ces propositions.

"

Optimiste, le ministre des Finances veut également croire que le référendum grec a donné plus de "force" au gouvernement d'Alexis Tsipras au sein de son propre pays, pour "trouver les compromis nécessaires" et "une majorité". "Voilà ce que je souhaite, voilà ce que je sens", conclut-il.

De son côté, Eva Sas demande au nom des députés écolos qu'un vote sur la Grèce succède au débat organisé l'après-midi même. Sur décision du bureau des présidents de groupe, ce vote n'aura pas lieu. Michel Sapin rappelle simplement ce "non".



#GPA

Après la décision de la Cour de cassation de valider l'inscription à l'Etat civil français d'enfants nés de GPA à l'étranger, le député LR Xavier Breton demande au gouvernement d'interdire le recours à la GPA aussi bien en France qu'à l'étranger et de demander "l’abolition universelle" de la GPA au niveau international. Christiane Taubira lui répond que les mères porteuses représentent une "interdiction absolue" en France mais que le gouvernement ne sera "pas indifférent au sort de ces enfants".

Surtout, elle estime que la jurisprudence de la Cour de cass' représente un bon moyen de résoudre certaines questions de société:

"

Nous pensons que les enfants ont droit à des protections car ce sont des enfants Français, ce sont les futurs citoyens de ce pays. (...) La Cour de cassation constitue une jurisprudence qui s’impose. C'est une façon saine de régler des problèmes de société difficiles.

"


#COP21 = ECSTASY

La députée PS Sylviane Alaux affiche son pin's pro-Cop 21 à l'occasion de sa question. Un logo qui, on vous le rappelle au cas où vous auriez loupé cette info, ressemble à celui de ... l'ecstasy, dans les années 90'. Ségolène Royal l'avait appris à ses dépens.



#DEMANDEZ LE PROGRAMME

Du rab sur le Lab

PlusPlus