VIDÉO - Pour le député LREM Sylvain Maillard, La France insoumise "porte des idées de dictature"

Publié à 09h43, le 22 septembre 2017 , Modifié à 15h57, le 26 décembre 2017

VIDÉO - Pour le député LREM Sylvain Maillard, La France insoumise "porte des idées de dictature"
Sylvain Maillard, député LREM. © Montage le Lab via Public Sénat

Entre La République en marche (LREM) et La France insoumise (LFI), il y a peu d'atomes crochus, ce n'est pas un scoop. LFI entend être la première opposition à la majorité et la majorité semble s'y accommoder. C'est que les marges de manœuvre de LFI pour s'opposer réellement sont minces, voire inexistantes, n'ayant que 17 élus face aux 313 marcheurs.

Qu'importe, pour Sylvain Maillard, député LREM, qui a choisi de taper fort sur les insoumis. Invité de Public Sénat ce vendredi 22 septembre, il se lâche :

"

Je crois que, conceptuellement, ce que porte La France insoumise, c'est la fin de la République. même s'ils nous proposent toujours une VIème République, une République idéale. Les idées qu'ils portent, c'est des idées de dictature comme on a pu en avoir tout au long du XXème siècle sous différentes formes, comme on en a une au Venezuela à l'heure actuelle. Il y a toujours un rappel de cette idéologie communiste qui revient. C'est pour ça aussi que nous combattons plus fermement Jean-Luc Mélenchon et son mouvement, parce que cette vision un peu idyllique d'une société comme il le souhaite, il faut rappeler que ça finit toujours mal.

"

En résumé, si LFI est "la fin de la République" et si "les idées qu'ils portent, c'est des idées de dictature comme on a pu en avoir tout au long du XXème siècle sous différentes formes", reste à préciser si Jean-Luc Mélenchon se rapporte plus à Joseph Staline ou à Adolf Hitler.

Un moment isolé par Public Sénat à voir ci-dessous :

Visiblement, Ugo Bernalicis, député LFI, n'a que peu apprécié d'être associé aux dictatures du XXème siècle. Sur Twitter, il commente :

"

Conceptuellement ce que porte LREM c’est la fin de la République ! #Democrature

"

L'histoire d'amour entre LREM et LFI ne fait que commencer. Les ordonnances de la loi Travail ou le prochain projet de loi antiterroriste vont venir pimenter cette relation. Début septembre, le député LREM Olivier Véran incitait ses camarades à "pilonner le bourrin Mélenchon". Les clashs entre marcheurs et insoumis se multiplient, notamment sur le thème du Venezuela.

Mais jusqu'à présent, Sylvain Maillard ne s'était mis dans la lumière que pour assurer qu'après avoir voté les "six chantiers du 'contrat avec la Nation'" d'Emmanuel Macron, il sera un "député libre". Un frondeur de LREM.

LIRE AUSSI SUR LE LAB
Emmanuel Macron s'agace : "Jean-Luc Mélenchon a toujours raison contre le peuple"

Du rab sur le Lab

PlusPlus