VIDÉO - Quand Martine Aubry refuse de gonfler les chiffres de la participation au meeting de Benoît Hamon à Lille

Publié à 12h32, le 03 avril 2017 , Modifié à 12h32, le 03 avril 2017

VIDÉO - Quand Martine Aubry refuse de gonfler les chiffres de la participation au meeting de Benoît Hamon à Lille
David Assouline, Martine Aubry, Cécile Duflot et Benoît Hamon. © Capture d'écran France 5.

Comme pour les manifs, les meetings politiques font l’objet de batailles de chiffres entre les organisateurs et *la police* sur la fréquentation. Et chaque camp essaye de gonfler *un peu* les chiffres pour démontrer que la dynamique est là, que les militants se déplacent pour écouter leur champion et que tout roule.

En meeting à Lille le mercredi 29 mars, l’équipe de Benoît Hamon a tenté de donner un chiffre bien élevé. Ce que Martine Aubry a refusé. C Politique, l’émission de France 5, a ainsi diffusé dimanche 2 avril un reportage dans les coulisses des meetings du candidat socialiste, et notamment à Lille. C’est là que le sénateur David Assouline, filmé dans une discussion avec Martine Aubry, Benoît Hamon et Cécile Duflot, a tenté de gonfler les chiffres de la participation à ce meeting lillois.

"La salle est ultra pleine, il y a 5.000 personnes", commence par lancer David Assouline avant que ne débute une conversation improbable où la maire PS de Lille refuse d’aller dans le sens du sénateur, son ancien porte-parole rue de Solférino. Jugez plutôt :

- Martine Aubry : 2.800 assis plus les debouts. Donc on sera à 4 ou 5.000.



- David Assouline : Et comme il y a du monde dehors, ça fait 7.000.



- Martine Aubry : Attends, nan. Faut pas dire… moi je raconte jamais de conneries.



- David Assouline : Moi non plus.



- Cécile Duflot : C’est chiant les meufs hein ?



- Martine Aubry : Je suis maire de Lille, je ne peux pas mettre 7.000 personnes dans cette salle. Je serais obligée de faire évacuer.



- David Assouline : Mélenchon il dit 120.000, ça c’est vraiment exagéré.



- Martine Aubry : On n’est pas Mélenchon, c’est bien parce qu’on est honnête nous. J’attends de voir et je dirai ce qu’il y a.

Une discussion à revoir en vidéo, isolée par C Politique :

A LIRE AUSSI SUR LE LAB :

> Le geste de Benoît Hamon envers Martine Aubry : Jean-Marc Germain co-animera la direction de sa campagne  

> Vote Macron de Valls : la leçon de Martine Aubry à Jean-Christophe Cambadélis  

A LIRE AUSSI SUR EUROPE1.FR :

> À Lille, Benoît Hamon et Martine Aubry sonnent la charge contre Manuel Valls 

Du rab sur le Lab

PlusPlus