Vote de confiance : voici donc la dernière frondeuse, Barbara Romagnan, députée PS du Doubs

Publié à 19h13, le 13 décembre 2016 , Modifié à 20h45, le 13 décembre 2016

Vote de confiance : voici donc la dernière frondeuse, Barbara Romagnan, députée PS du Doubs
Barbara Romagnan © JACQUES DEMARTHON / AFP

HIGHLANDER -L'Assemblée nationale a voté la confiance à Bernard Cazeneuve, ce mardi 13 décembre. Le nouveau Premier ministre a obtenu 306 voix pour contre 239 voix contre et 10 abstentions, soit autant que Manuel Valls lors de son premier vote de confiance, en avril 2014, mais bien plus que lors du second vote de confiance, en septembre 2014 (269 voix pour, 244 contre et 53 abstentions).

Les députés du groupe socialiste ont tous voté "pour". Tous ? Pas tout à fait. Un seul député PS s'est abstenu. Il s'agit de l'élue du Doubs, Barbara Romagnan, frondeuse historique.


Barbara Romagnan n'avait pas non plus voté la confiance à Manuel Valls en avril 2014, ni en septembre 2014.

Elle faisait également partie des trois députés convoqués par Jean-Christophe Cambadélis en novembre 2015 pour avoir voté contre la prolongation de l'état d'urgence, quelques jours seulement après les attentats de Paris et de Saint-Denis. Les deux autres étaient Pouria Amirshahi qui, depuis, a quitté le Parti socialiste - et n'a pas voté la confiance ce mardi - et Gérard Sébaoun qui, cette fois, a voté pour la confiance au gouvernement. 

Une précision doit néanmoins être apportée. Comme l'avait signifié l'un des chefs de file des frondeurs lui-même, Christian Paul, l'heure n'est plus à tenter de faire évoluer la politique du gouvernement. "La question qui se pose maintenant, c'est celle de la primaire", avait-il déclaré dès janvier dernier. Fin novembre, il a annoncé soutenir Arnaud Montebourg

Du rab sur le Lab

PlusPlus