Et là, François Hollande recadre la journaliste qui lui pose une question sur le livre de Trierweiler pendant sa conférence de presse

Publié à 19h04, le 18 septembre 2014 , Modifié à 17h16, le 17 octobre 2014

Et là, François Hollande recadre la journaliste qui lui pose une question sur le livre de Trierweiler pendant sa conférence de presse
François Hollande et la journaliste Julia Ficatier, le 18 septembre 2014 à l'Élysée © Montage Le Lab

REP A SA - Valérie Trierweiler et son livre, Merci pour ce moment, ont largement occupé l'espace médiatique depuis le 2 septembre, date à laquelle cette publication surprise a été révélée. Le lendemain, les "bonnes feuilles" étaient publiées par Paris Match et Le Monde, le quotidien révélant un extrait faisant état de l'utilisation supposée de l'expression "sans-dents" par François Hollande pour qualifier les personnes pauvres.

Le président de la République a déjà répondu à cette affirmation de l'ex-première dame : "C'est un mensonge qui me blesse", a-t-il déclaré au Nouvel Observateur, une semaine après la publication du livre. Mais le sujet , inévitablement, s'est invité lors de la conférence de presse du Président, jeudi 18 septembre.

Une journaliste indépendante, Julia Ficatier, a posé LA question après avoir pris le micro aux dépens d'un autre journaliste désigné par le service de presse.

Voici la séquence, isolée par Le Lab :



"Je vous pose une question sur votre vie privée puisqu'on n'en a pas du tout parlé depuis le début, a-t-elle commencé. Est-ce que l'éclatement sur la place publique de votre vie privée, et la sortie du livre de votre ancienne compagne, n'a pas discrédité un peu le pouvoir et vous a mis en question aussi ? Comment voyez-vous la chose encore ?"

Réponse très sèche de François Hollande :

"

Madame, je comprends votre acharnement à prendre le micro. Votre sens de l'éthique. Mais je me suis déjà exprimé sur cette question et j'ai déjà dit ce que j'avais pu ressentir et ce qui me paraissait essentiel, au-delà des sentiments, des épreuves, de la douleur, qui est le respect de la fonction présidentielle. Et je pense que je ne vous donnerai pas d'autre réponse.

"

D'après Le Point, Julia Ficatier est "ancien grand reporter à La Croix formée à l'école supérieure de journalisme de Lille". Elle a notamment reçu, en 2006, "l'une des récompenses du prix Lorenzo Natali du journalisme de l'Union européenne pour le développement, la démocratie et les droits de l'homme", précise l'hebdomadaire.

Au mois de janvier, lors de sa précédente conférence de presse, François Hollande avait dû répondre à six questions concernant sa supposée liaison avec Julie Gayet.

Du rab sur le Lab

PlusPlus