Manuel Valls ne veut pas que le PS soutienne Cécile Duflot aux législatives de 2017

Publié à 07h30, le 05 novembre 2014 , Modifié à 07h30, le 05 novembre 2014

Manuel Valls ne veut pas que le PS soutienne Cécile Duflot aux législatives de 2017

VENGEANCE - Rien ne va plus entre Cécile Duflot et la majorité. Et plus encore entre Cécile Duflot et Manuel Valls. Elue en 2012 députée de Paris, dans une circonscription très largement favorable à la gauche, l’ex ministre du Logement de François Hollande pourrait avoir du souci à se faire pour 2017.

Selon Le Canard Enchaîné du mercredi 5 novembre, le Premier ministre Manuel Valls en personne milite pour qu’aucun cadeau ne soit fait à l’écologiste en 2017. Surtout, il souhaite qu’elle ne soit pas réinvestie dans cette circonscription avec le soutien du Parti socialiste.

Aussi le locataire de Matignon estime-t-il :

"

Il est inimaginable qu’on puisse la soutenir au premier tour des législatives. On se souvient tous comment elle s’est fait servir sur un plateau la circonscription d’une élue PS méritante.

"

Et Manuel Valls de poursuivre :

"

Elle avait même refusé celle d’à côté, de peur de se faire battre.

"

Comme le rappelle malicieusement l’hebdomadaire satirique, Cécile Duflot avait récupéré cette circonscription de la part de celle qui dirigeait alors le PS, Martine Aubry. Et ce, dans le cadre d’un accord électoral entre le parti de la rue de Solférino et EELV. Un accord qui, aujourd’hui, a du plomb dans l’aile.

A LIRE EGALEMENT SUR LE LAB :

>> Sivens : Valls répond à Duflot et condamne « les déclarations à l’emporte-pièces »  

>> Pour Cécile Duflot, « Valls propose une synthèse libérale autoritaire »  

>> Duflot demande en vain une minute de silence à l’Assemblée en hommage à Rémi Fraisse 

Du rab sur le Lab

PlusPlus