Najat Vallaud-Belkacem à propos de la disqualification de Mekhissi : "Les bras m'en sont tombés"

Publié à 07h09, le 18 août 2014 , Modifié à 07h12, le 18 août 2014

Najat Vallaud-Belkacem à propos de la disqualification de Mekhissi : "Les bras m'en sont tombés"
Najat Vallaud-Belkacem et Mahiedine Mekhissi © montage via Reuters

C'EST TROP INJUSTE - Le 14 août, Mahiedine Mekhissi perdait sa médaille d'or de 3000m steeple aux championnats d'Europe d'athlétisme pour avoir retiré son maillot avant la ligne d'arrivée. Une disqualification sur laquelle revient Najat Vallaud-Belkacem ce 18 août dans Le Parisien car "les bras lui en [sont] tombés".

Celle qui est (entre autres) ministre des Sports fait comprendre que ce tombé de maillot ne méritait pas, à ses yeux, une telle sentence car il s'agissait d'une "manifestation de joie" :

"

[A propos de la disqualification] Les bras m'en sont tombés. Enlever son maillot en pareille circonstance me paraissait moins une transgression des lois du sport qu'une manifestation de joie. Il faut surtout retenir sa réaction, celle d'un grand champion. Quelle leçon !

"

La ministre peut d'autant plus relativiser ce geste que l’athlète a remporté le 17 août la finale du 1500m, décrochant l'or avec une avance considérable (et tout habillé).

L'équipe de France repart avec 23 médailles, dont neuf en or, et sera reçue à l'Elysée par François Hollande ce lundi à 18h30.

A lire également sur le Lab :

> L'improbable comparaison d'un député PS entre Mahiedine Mekhissi et Nicolas Sarkozy

Du rab sur le Lab

PlusPlus