Nicolas Sarkozy, "persuadé" que François Fillon a bien demandé à l’Elysée et Jean-Pierre Jouyet de "taper" sur lui

Publié à 14h31, le 15 novembre 2014 , Modifié à 14h31, le 15 novembre 2014

Nicolas Sarkozy, "persuadé" que François Fillon a bien demandé à l’Elysée et Jean-Pierre Jouyet de "taper" sur lui
Nicolas Sarkozy. © IP3 PRESS/MAXPPP/CUGNOT MATHIEU

Officiellement, les sarkozystes ne veulent pas "taper" sur François Fillon après l’imbroglio du "JouyetGate". "Je crois François Fillon", a ainsi déclaré, sur RTL, le porte-parole de la campagne de Nicolas Sarkozy pour la présidence de l’UMP, Gérald Darmanin. Ça, c’est le discours officiel.

Car selon Le Monde de ce samedi 15 novembre, Nicolas Sarkozy n’a pas forcément la même conviction. D’après le quotidien du soir, l’ancien président a concédé à l’un de ses soutiens :

T’as vu Le Monde ? Je suis persuadé que c’est vrai !

Ce qui est vrai selon Nicolas Sarkozy ? Que son ancien Premier ministre, lors de son déjeuner – aujourd’hui au cœur d’une polémique – avec le secrétaire général de l’Elysée Jean-Pierre Jouyet, a bien demandé à l’Elysée d’accélerer le cours des poursuites judiciaires qui le touchent. Le 10 novembre, Nicolas Sarkozy assurait vouloir "ignorer cette marée de boue", se plaçant au-dessus de la mélasse.  

D’après Jean-Pierre Jouyet, dont la version est fermement démentie par François Fillon, le député UMP de Paris lui a demandé de "taper vite" sur Nicolas Sarkozy. Une version à laquelle croit celui qui a fait, brièvement, de Jean-Pierre Jouyet son secrétaire d’Etat.

Toujours à l’un de ses soutiens, Nicolas Sarkozy a ajouté, d’après Le Monde :

Je suis très déçu par Fillon. Quand je pense que c’est moi qui l’ai fait Premier ministre…

Aujourd’hui, les relations sont pour le moins tendues entre l’ancien président et son ancien chef de gouvernement. Tous deux étant sur la ligne de départ pour la présidentielle de 2017.

A LIRE EGALEMENT SUR LE LAB :

>> Affaire Fillon-Jouyet : le troisième convive contredit la version de Jean-Pierre Jouyet

>> Affaire Fillon-Jouyet : Jérôme Chartier dresse un parallèle avec l'affaire Dominique Baudis

>> Darmanin fait état de rumeurs sur le déjeuner Fillon-Jouyet

>> Pour Lavrilleux, l'affaire Jouyet-Fillon, c'est Gaston Lagaffe contre Iznogoud

>> Mandon voit dans l'affaire Jouyet-Fillon "une grosse opération bien organisée" par la droite

Du rab sur le Lab

PlusPlus