Nicolas Sarkozy revu et corrigé par Jean-Louis Debré, sujet le plus lu de la semaine

Publié à 15h51, le 05 juillet 2014 , Modifié à 15h51, le 05 juillet 2014

Nicolas Sarkozy revu et corrigé par Jean-Louis Debré, sujet le plus lu de la semaine
Jean-Louis Debré © MaxPPP

TOP HEBDO – Dans cette semaine marquée par la garde à vue, la mise en examen et l’interview de Nicolas Sarkozy sur TF1 et Europe 1, le sujet le plus lu de semaine sur Le Lab est le recadrage de l’ancien président par Jean-Louis Debré.

Voici le détail :

>> Lundi 30 juin : Pour Aurélie Filippetti, "on a tous un peu d'Algérie en nous"



Lundi, sur RMC – BFMTV, la ministre de la Culture revient sur la polémique lancée par Marine Le Pen sur la double nationalité après les incidents survenus à la suite de la qualification de l'Algérie en huitièmes de finale de la Coupe du monde. Aurélie Filippetti se concentre sur les côtés positifs de cette qualification des Fennecs. Et répond ainsi à la présidente du FN :

"

La France a une histoire particulière avec l'Algérie. On a tous un petit peu d'Algérie en nous.

"

[A LIRE ICI]

>> Mardi 1er juillet : Nicolas Sarkozy placé en garde à vue



Nicolas Sarkozy a été placé en garde à vue mardi 1er juillet dans les locaux de la police judiciaire de Nanterre, dans les Hauts-de-Seine. Il en est ressorti mis en examen dans la nuit, vers 2 heures du matin. L’ex-président a été mis en examen pour corruption active, trafic d'influence actif et recel de violation du secret professionnel.

[A LIRE ICI]

>> Mercredi 2 juillet : Louis Sarkozy rentre dans le débat



Pour Louis Sarkozy, les choses sont claires : son père est victime d'un acharnement de la justice visant à empêcher son retour sur le devant de la scène. Mercredi 2 juillet, il explique longuement son point de vue sur Twitter.

[A LIRE ICI]

>> Jeudi 3 juillet : l’étonnant parallèle du bâtonnier de Paris



Pierre-Olivier Sur, bâtonnier du barreau de Paris, s'éelève contre la procédure menée contre Nicolas Sarkozy. Et, pour se faire, il dresse un parallèle entre la garde à vue de l’ex-président et la condamnation à mort du général de Gaulle par Vichy.

[A LIRE ICI]

>> Vendredi 4 juillet : Jean-Louis Debré corrige sévèrement Nicolas Sarkozy



Invité de l'émission d'Europe 1 Mediapolis, diffusée samedi 5 juillet, le président du Conseil constitutionnel Jean-Louis Debré s’emporte contre les propos de Nicolas Sarkozy sur l'institution qu'il dirige. Se disant "profondément blessé" par les critiques émises par ses proches à son encontre, il a aussi appelé Nicolas Sarkozy à cesser ses attaques contre les juges.

[A LIRE ICI]

Du rab sur le Lab

PlusPlus