Aurore Bergé et Claire O'Petit mettent en scène leur réconciliation au séminaire des députés LREM

Publié à 16h42, le 19 septembre 2017 , Modifié à 19h44, le 19 septembre 2017

Aurore Bergé et Claire O'Petit mettent en scène leur réconciliation au séminaire des députés LREM
Tout va poru le mieux dans le meilleur des mondes entre Aurore Bergé et Claire O'Petit © Capture d'écran Twitter @GabrielAttal
Image Etienne Baldit


MAIS BIEN SÛR - C'est un bon vieil artifice de com'pol que nous servent Aurore Bergé et Claire O'Petit, mardi 19 septembre. En bisbille ouverte depuis des semaines, les deux députées de La République en marche s'affichent tout sourire et bras dessus, bras dessous, lors du séminaire de rentrée organisé par leur groupe. Un événement lors duquel, à force d'exercices de team building, les troupes macronistes étaient censées travailler leur "culture commune" et enfin lancer cette mandature dont les débuts ont parfois été chaotiques.

Cet instant *elles s'aiment* entre Aurore Bergé et Claire O'Petit a été capté et diffusé sur Twitter par leur collègue député Gabriel Attal, qui vante le cliché comme la "preuve" que le groupe LREM au palais Bourbon est "uni et soudé" (alors que c'est sans doute un peu plus compliqué que ça) :





Rien à dire : c'est beau.

Sauf qu'aux dernières nouvelles, les relations étaient toujours plutôt tendues entre les députées de l'Eure et des Yvelines.





"Je vais me la faire", disait ainsi Claire O'Petit d'Aurore Bergé, qu'elle qualifiait de "gamine de 25 ans [30 en fait, ndlr]", pas plus tard que le 31 août dans les colonnes du magazine Society. L'ancienne chroniqueuse des Grandes Gueules sur RMC n'avait donc PAS DU TOUT apprécié le gros recadrage que lui avait administré sa porte-parole deux semaines plus tôt.

En réponse aux vertes critiques de Claire O'Petit à l'encontre du président du groupe LREM Richard Ferrand (elle avait ciblé sa "défaillance" et un certain absentéisme), Aurore Bergé l'avait comparée aux frondeurs socialistes du précédent quinquennat, l'accusant de "préférer aller sur les plateaux télé" pour exprimer des désaccords plutôt que de le faire "en réunion de groupe ou au sein de l’Assemblée nationale".

Mais bon, vous êtes priés de croire que tout cela est désormais derrière elles puisqu'elles sourient toutes dents dehors pour les besoins d'une photo de rentrée. À l'ancienne.

[Edit 18h]

Alors que le Lab lui demandait comment s'était passée cette "réconciliation", Aurore Bergé a simplement répondu : "Comme vous pouvez le voir sur la photo." Une photo qu'elle n'a d'ailleurs pas retweetée... "On s'est tout simplement parlé. On s'apprécie et on sait se dire les choses", fait valoir la députée des Yvelines.

Du rab sur le Lab

PlusPlus