Bertrand Delanoë veut casser l'image Parisiano-compatible de NKM

Bertrand Delanoë veut casser l'image Parisiano-compatible de NKM
Bertrand Delanoë le 15 février sur BFMTV (images BFMTV)

MÉFIANCE - Après l'annonce de la candidature de Nathalie Kosciusko-Morizet pour la mairie de Paris en 2014, Bertrand Delanoë est venu défendre avec force celle de son poulain, Anne Hidalgo, favorite actuelle des sondages pour gagner la capitale.

Invité de BFMTV ce 15 février, l'actuel maire de Paris a entrepris de casser l'image d'une NKM bobo et parisiano-compatible :

Je ne doute pas qu’elle fera une campagne d’image.J’espère que les Parisiens se rendront compte, et au besoin je les y aiderai, que c’est une vraie conservatrice qui ne s’assume pas.

Et de citer parmi beaucoup d'exemples celui de son abstention lors du vote sur le mariage homosexuel :

Sur le mariage pour tous c’est pareil, elle est contre le mariage pour tous.(...) Au lieu de voter contre, elle s’est abstenue. Mais elle n’a pas voté pour !C’est une vraie conservatrice, souriante j’en conviens, mais une vraie conservatrice.

Autre angle d'attaque, les ambitions qu'aurait NKM au-delà de la mairie de Paris. Dans le viseur de Bertrand Delanoë, une éventuelle envie de se présenter à la nouvelle présidence de l'UMP en septembre 2013 ou à la primaire du parti pour la présidentielle de 2017 :

Je lis les journaux et je vois qu’elle a aussi un autre objectif. Paris mérite quelqu'un qui leur est fidèle, une passion et une ambition totalement satisfaite.

Enfin, argument particulièrement avancé par ses détracteurs depuis son annonce, Bertrand Delanoë rappelle que Nathalie Kosciusko-Morizet "s'est faite élire en juin dernier par les habitants de Longjumeau". Manière de dénoncer un parachutage de la députée-maire et une forme d'abandon de sa commune. Il souligne :

Il y a des élus qui ont au moins pour eux leur fidélité à Paris.

 A lire également sur Le Lab :

>> Pour le Parti socialiste, NKM = Sarkozy