Image Le Lab

Par Liza Fabbian
pour

La longue histoire qui unit Bernard Tapie à la ville de Marseille est auscultée dans un article publié dans les pages du Monde Magazine ce samedi 16 décembre. La journaliste Ariane Chemin tente également d'y déméler les bruits qui entourent une  possible candidature de l'homme d'affaire à la mairie de Marseille.

Cette rumeur, lancée à l'automne, s’est amplifiée après la reprise des quotidiens du sud de la France - dont La Provence, le quotidien de Marseille - au grand dam de l'Elysée.

Entre ceux qui espèrent son retour en 2014 et ceux qui ne veulent pas en entendre parler, Bernard Tapie compte autant d’opposants farouches que de soutiens admiratifs.

Et parfois surprenants. 

Parmi les socialistes, Bernard Tapie compte "quand même un fan" relève le Monde. Il s'agit du député PS Avi Assouly, ancien commentateur sportif des matchs de l’OM, aujourd’hui suppléant de la Ministre déléguée aux personnes âgées et à la lutte contre l’exclusion Marie-Arlette Carlotti. Ministre à qui l’on prête justement des ambitions pour la mairie de Marseille.

Le Monde explique comment, peu après l’annonce de la reprise de la Provence par Bernard Tapie,  Avi Assouly a envoyé un texto sans détourà celui qu’il surnomme "le boss" :

Boss, quoi que tu dises, tu vas être élu en 2014.Je sais que c’est ta destinée. On n’échappe pas à sa destinée.

Plus loin, Avi assouly raconte comment Bernard Tapie lui a porté secours lors du drame de Furiani

Tapie m’a sauvé la vie à Furiani, quand le stade s’est écroulé.On m’avait déjà jeté un drap blanc sur le corps quand il a insisté pour me faire transférer à Marseille.Sans lui, je serais mort.

Le 20 décembre, c’est Bernard Kouchner qui avait affirmé qu'il verrait avec plaisir une candidature de Bernard Tapie aux municipales de Marseille. Bernard Muselier, le dauphin de l’actuel maire de la ville a estimé pour sa part que cette "personnalité exceptionnelle "peut être candidat[e]"à Marseille en 2014.

Une chose est sûre, la mairie de Marseille attise les convoitises. Le parti socialiste dispose aujourd’hui de cinq candidats affirmés ou potentiels.

Eugène Caselli, président PS de la communauté urbaine et Samia Ghali, sénatrice-maire des 15ème et 16ème arrondissement se sont déjà déclarés. Quant au député Patrick Mennucci– qui s’est dit très opposéà un retour de Tapie à Marseille – il a fait connaître de son envie "d’être candidat". Enfin, la création de l’association "Marseille et moi" par Marie-Arlette Carlotti a aussi été perçu comme un premier pas vers la candidature