David Rachline (FN) trolle son adversaire socialiste à Fréjus en faisant mine de voter au référendum PS

Publié à 11h37, le 18 octobre 2015 , Modifié à 15h40, le 18 octobre 2015

David Rachline (FN) trolle son adversaire socialiste à Fréjus en faisant mine de voter au référendum PS
© AFP
Image


    TROLL - Décidément, l'identité des votants au référendum du PS devrait rendre toute interprétation bien difficile pour Jean-Christophe Cambadélis. Après le jeu de certains journalistes de voter plusieurs fois sous de fausse identités, voilà qu'un sénateur FN a également pris part au vote.

    C'est sur Twitter ce 18 octobre que David Rachline a dévoilé avoir voté au référendum, dénoncé par certains pour un bourrage d'urnes. Le tout avec une capture de son mail de validation. 





    Il sous-titre également son vote :

    Avec Elsa Di Meo, j'ai voté 'oui' à l'unité de la gauche sans projet face au danger d'un FN compétant et rassembleur. 

    Elsa Di Meo est secrétaire nationale au Parti socialiste, membre de la fameuse cellule "anti-FN". Elle est surtout l'adversaire locale de David Rachline, maire de Fréjus depuis 2014.

    À ce rythme-là, si même les sénateurs FN se mettent à voter, l’objectif des 200.000 votants voulu par Cambadélis devrait être rempli. 



    [EDIT 13h02] Contacté par le Lab, David Rachline explique que son tweet était ironique avant d'affirmer qu'il n'a pas voté mais qu'il a bien reçu ce mail. Il dit :

    Non, je n'ai absolument pas voté à ce fameux référendum. J'ai reçu ce mail à 9h25 ce matin. Cela prouve la nullité des équipes web du PS puisque n'importe qui peut se faire passer pour n'importe qui. J'aurais pu voter mais je ne l'ai pas fait. 

    De son côté, Elsa Di Meo affirme que David Rachline "ment" puisque ce genre de mail n'a pu être envoyé qu'après une démarche d'inscription, selon elle. À noter que ce genre de mail a également été reçu par Edwy Plenel, sous la même forme. 







    À LIRE SUR LE LAB :

    Emmanuelle Cosse, Edwy Plenel... ils suspectent un "bourrage des urnes" lors du référendum du PS

    La porte-parole du PS Juliette Méadel compare l'attitude des Verts à celle des "extrémistes de la CGT"

    Mystérieux, Jean-Christophe Cambadélis annonce "une surprise" après le référendum du PS sur l’unité de la gauche

    <br />

    À LIRE SUR EUROPE1.FR :

    Référendum : le PS va porter plainte après des irrégularités

    "Référendum" du PS : plus d'un sympathisant sur deux n'en a "pas entendu parler"

    Du rab sur le Lab

    PlusPlus