Des députés LR protestent contre le refus de François Fillon de rétablir le cumul des mandats

Publié à 07h46, le 21 décembre 2016 , Modifié à 10h50, le 22 décembre 2016

Des députés LR protestent contre le refus de François Fillon de rétablir le cumul des mandats
Le député LR du Vaucluse Julien Aubert. © AFP

La fronde à droite ? Plusieurs députés LR ont exprimé, mardi 20 décembre, lors d’une réunion de groupe, leurs doutes quant au refus de François Fillon de rétablir le cumul des mandats, une loi socialiste votée en 2014 et qui entrera en vigueur en 2017.

Au Parisien ce mercredi, Julien Aubert, élu du Vaucluse explique les raisons de leur revendication :

"

Il y a un vrai sujet sensible sur cette question. Nous avons été plusieurs à prendre la parole ce matin pour mettre les choses au clair. On ne peut pas pleurer sur les territoires périphériques et en même temps supprimer leur représentation politique. Le vrai courage sur ce dossier serait de faire une réforme institutionnelle d’ampleur.

"

Le secrétaire général de LR Bernard Accoyer a pourtant confirmé dimanche que François Fillon ne reviendrait pas sur cette loi. Et pourtant, ce sera pour lui une "déchirure" de devoir choisir entre son mandat de maire et de député. Même Bruno Retailleau, signataire du texte pour sauver le cumul des mandats cet été, a abandonné cette idée : "La proposition de loi ne sera pas inscrite à l’ordre du jour", a-t-il assuré.

Le 7 décembre, c’est le même Julien Aubert, également vice-président de la région Paca, qui s'inquiétait de la perception du  programme de François Fillon concernant la sécurité sociale et la baisse drastique du nombre de fonctionnaires. "Dans les territoires dits périphériques, fragilisés, la crainte est que la potion se révèle trop amère", expliquait le député.

Cette inquiétude avait poussé François Fillon à adoucir son projet de réforme de la sécurité sociale. L’ancien Premier ministre, qui voulait enlever le "petit risque" du panier de soins de l’Assurance-maladie, avait finalement expliqué que celle-ci devait "couvrir les soins comme aujourd’hui". Un joli revirement de la part de celui qui avait promis qu’il ne ferait aucun compromis, que le programme qui lui a permis de remporter la primaire de la droite ne serait ni atténué ni dénaturé.

Il est encore incertain que François Fillon reviendra sur la promesse de ne pas rétablir le cumul des mandats. Mais le candidat LR devrait recevoir l’ensemble des parlementaires pour discuter de cette épineuse question début janvier.

 





À LIRE SUR LE LAB :

Des députés LR aimeraient que Fillon modère son programme sur la sécu et les fonctionnaires

François Fillon ne reviendra pas sur le non-cumul des mandats, assure Bernard Accoyer

Cet été, des parlementaires LR tentent de sauver le cumul des mandats

Pour le sénateur LR Philippe Bas, cumuler les mandats est "une hygiène de vie"

Du rab sur le Lab

PlusPlus