Florian Philippot et ses proches assurent que les adhésions aux "Patriotes" "explosent" depuis leur départ du FN

Publié à 07h00, le 22 septembre 2017 , Modifié à 07h02, le 22 septembre 2017

Florian Philippot et ses proches assurent que les adhésions aux "Patriotes" "explosent" depuis leur départ du FN
Florian Philippot et Sophie Montel. © AFP
Image Sébastien Tronche


Ça y est, le divorce est acté entre Florian Philippot et le Front national de Marine Le Pen. En quittant le parti fondé par Jean-Marie Le Pen, Florian Philippot a entraîné avec lui quelques membres et élus frontistes qui l’avaient suivi dans son association de la discorde, Les Patriotes.

Un sacré coup de pub pour cette petite association lancée par Florian Philippot pendant la campagne des législatives et qui lui a valu une crise ouverte avec Marine Le Pen sur fond d’accusation de conflit d’intérêts avec son ancienne fonction désormais de vice-président du FN chargé de la stratégie et de la communication. Au point que Les Patriotes ont déjà gagné des adhérents ? C’est ce qu’assurent en chœur Florian Philippot et ses proches.

Sur Twitter, jeudi 21 septembre, l’ancien chevènementiste communique et assure que son asso a déjà reçu "450 adhésions supplémentaires" depuis son départ tonitruant et médiatique du FN :

Depuis ce matin, déjà 450 adhésions supplémentaires aux Patriotes ! Des milliers de mails. Merci pour ce soutien qui me touche beaucoup.

Proche de Florian Philippot et Sophie Montel, Thomas Laval, conseiller régional du Grand Est, revendique lui aussi un bond des adhésions aux Patriotes :

Énormément d’adhérents rejoignent les Patriotes : on était à 2500 adhérents et les compteurs explosent depuis hier.

Soit depuis que Florian Philippot a été sanctionné par Marine Le Pen qui lui a retiré les délégations de sa vice-présidence. Et c’était avant le clash final et le départ de l’eurodéputé du parti.

Des chiffres qu’il est, comme souvent, difficile de vérifier et qui rentrent dans le storytelling des Patriotes pour montrer qu’ils peuvent vivre sans le Front national.

A LIRE AUSSI SUR LE LAB :

Florian Philippot a rencontré Nicolas Dupont-Aignan quelques heures après avoir quitté le Front national

VIDÉO - Marine Le Pen estime que Florian Philippot est fini politiquement et va terminer comme Bruno Mégret 

OAS, extrême droite, référence aux années 30… le clan Philippot se déchaîne contre le FN

Du rab sur le Lab

PlusPlus