Jean-Christophe Cambadélis pense qu’il sera "le dernier Premier secrétaire du PS"

Publié à 07h32, le 28 septembre 2017 , Modifié à 09h17, le 28 septembre 2017

Jean-Christophe Cambadélis pense qu’il sera "le dernier Premier secrétaire du PS"
François Hollande et Jean-Christophe Cambadélis. © AFP
Image Sébastien Tronche


LE DERNIER DES MOHICANS - Après lui, le chaos ? Avant de quitter définitivement son bureau de Premier secrétaire du Parti socialiste, après avoir annoncé sa démission au soir de la déroute des socialistes aux législatives de juin, Jean-Christophe Cambadélis dézingue à tout va dans un livre et n’épargne personne. Surtout pas François Hollande.

Mais, à l’heure de passer la main dans un parti exsangue financièrement et au nombre d’élus réduit à peau de chagrin, Jean-Christophe Cambadélis estime qu’il sera le dernier patron du PS. Ainsi confie-t-il, selon des propos rapportés ce jeudi 28 septembre dans les colonnes de L’Opinion, qu’il sera "le dernier Premier secrétaire du PS !"

Non pas que l’ancien député de Paris, balayé par la vague LREM des législatives, voit son parti disparaître, mais il le voit changer radicalement de forme. Aussi pense-t-il que "la direction n’ouvrira plus les portes des 20 heures" et qu’il n’y a pas de personnalité suffisamment charismatique pour s’opposer au "jacobinisme de la bande des quatre". A savoir pour faire face à Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen et Laurent Wauquiez. Ses potentiels successeurs apprécieront.

Mais la crainte de Jean-Christophe Cambadélis n'est peut-être pas sans fondement. Le PS a accusé L'Emission politique de France 2 "d'alimenter le petit jeu" de l'opposition entre Jean-Luc Mélenchon et l'exécutif en invitant le député insoumis de Marseille à débattre ce jeudi avec le Premier ministre Edouard Philippe. Au détriment d'un contradicteur socialiste. 



[BONUS TRACK] Name-dropping 

Dans une interview au Parisien de ce jeudi, Jean-Christophe Cambadélis balance quelques noms de socialistes qui "peuvent relever le PS" :



Il y a des gens de grand talent : Olivier Faure, Boris Vallaud, Guillaume Bachelay, Rachid Temal, Laurence Rossignol, Carole Delga, Matthias Fekl, Isabelle This Saint-Jean ou Emmanuel Grégoire.

Comme l'a noté la journaliste du Figaro Mathilde Siraud, Stéphane Le Foll et Luc Carvounas, qui envisagent de briguer le poste de Premier secrétaire, n'y figurent pas. 

A LIRE AUSSI SUR LE LAB :

> Les anecdotes cruelles de Jean-Christophe Cambadélis sur François Hollande  

> Jean-Christophe Cambadélis redevient "un spectateur désengagé" et quitte Twitter 

Du rab sur le Lab

PlusPlus