L'UDI de Jean-Louis Borloo, c'est parti

Publié à 17h24, le 21 octobre 2012 , Modifié à 17h45, le 21 octobre 2012

L'UDI de Jean-Louis Borloo, c'est parti
Jean-Louis Borloo, le 21 octobre 2012 (Capture d'écran iTélé)

L'Assemblée constituante de l'UDI, c'est terminé. Que s'est-il passé, que s'y est-il dit, qui était présent ?

Le Lab vous propose un récapitulatif de la grande messe de lancement du nouveau parti de l'Union des démocrates et indépendants de Jean-Louis Borloo, qui a eu lieu ce dimanche 21 octobre, à Paris.

> Une élection

Dans la foulée du vote des statuts, Jean-Louis Borloo a été élu président de l'UDI.

> Un lapsus

Le président de l'UDI se verrait-il déjà dans la course à l'Elysée pour 2017 ?

A la tribune de la Mutualité, il a commis un lapsus, parlant de "pays" au lieu de "parti" comme le raconte le journaliste de LCI Jean-Baptiste Marteau sur Twitter :

> Une ralliée surprise

L'ancienne secrétaire d'état à l'Ecologie, devenue ensuite ministre des Sports, Chantal Jouanno a participé à cette grande messe et a rejoint le nouveau parti centriste, aux dépens de l'UMP, qu'elle va quitter.

Une arrivée saluée par Jean-Louis Borloo, entre autres sur Twitter :

... et critiquée par l'UMP de Paris. Philippe Goujon et Jean-François Legaret, les chefs de file de la droite dans la capitale ont dénoncé ce choix. François Fillon, lui, d'après les information du JDD.fr, n'a pas été prévenu par son ancienne ministre et se dit "très déçu".

Sénatrice UMP et conseillère régionale d'Île-de-France, elle pourrait siéger dans le groupe centriste du Sénat. Et ne compte pas démissionner de ses mandats. 

Sur iTélé, elle a expliqué :  

"

C'est aux électeurs que je dois mes mandats.

[...] Je ne pars pas dans un parti d'opposition. Nous continuerons à travailler ensemble [avec l'UMP, ndlr]

J'y vois peut-être un signe que je leur manque déjà.

"

> Un hommage

Jean-Louis Borloo a rendu hommage à Simone Veil, qui soutient l'UDI et était présente dimanche, à la Mutualité :

"

Merci de votre confiance aujourd'hui. Et j'ai peut-être oublié de vous le dire, merci de votre confiance en 1990, en me choisissant comme numéro 2 de votre liste aux européennes. 

Merci de nous faire confiance aujourd'hui, Simone, avec toutes les valeurs que vous portez et que vous représentez au regard des Françaises et des Français [...]

"

> La vidéo a été mise en ligne sur Youtube par Gentiane67 

> Un soutien de poids

L'ancien président de la République Valery Giscard d'Estaing a fait part de son soutien à l'UDI, par le bais d'une vidéo, diffusée dimanche.

> Un absent

François Bayrou, le président du Modem, n'a pas été vu à la Mutualité.

Fin septembre, François Bayrou avait tendu la main  à Jean-Louis Borloo. Sans lui fermer la porte, ce dernier s'était montré frileux à un accueil du président du Modem, alors que plusieurs membres du modem ont annoncé, ces dernières semaines, leur ralliement à l'UDI.  

François Bayrou est l'invité de "Tous politiques" ce soir à 18h - un rendez-vous France Inter / Le Monde / AFP - et devrait être interrogé sur le lancement du parti centriste.

A lire sur Le Lab :

UDI, décryptage d'un sigle

Après la chute de Bayrou, le centre se rêve en nouvelle UDF

Du rab sur le Lab

PlusPlus