Le petit texto de Claude Bartolone à Richard Ferrand : "Bienvenue dans la lumière..."

Publié à 13h04, le 26 mai 2017 , Modifié à 15h28, le 26 mai 2017

Le petit texto de Claude Bartolone à Richard Ferrand : "Bienvenue dans la lumière..."
Image Etienne Baldit


♪ PAPILLON DE LUMIÈRE, SOUS LES PROJECTEURS ♫ - Il y a des moments comme ça, dans la vie politique, où votre téléphone chauffe plus que d'ordinaire. En cas de victoire électorale ou de nomination importante, par exemple. Mais aussi en cas de polémique ou d'affaire embarrassante. C'est ce qui arrive manifestement à Richard Ferrand en ce moment, qui reçoit un certain nombre de messages depuis les révélations du Canard Enchaîné sur son "affaire immobilière" avec son épouse et l'emploi de son fils comme assistant parlementaire.

Vendredi 26 mai, Le Télégramme relate ainsi une journée de campagne de terrain du ministre de la Cohésion des territoires, qui est aussi candidat aux législatives dans le Finistère. "D’attaque" malgré le tourbillon dans lequel il se trouve, le plus macroniste des macronistes écume plusieurs communes de sa circonscription. Et l'accueil des habitants oscille entre les "on est là, nous" ou "tenez bon" de soutien, et les "comment osez-vous ?" ou ce "voilà Fillon n°2 !" lancé par une automobiliste qui passe par là fenêtre baissée, comme le raconte le quotidien breton. *Mitigé* donc.

Et nos confrères racontent aussi cette scène :

Son téléphone vibre. Un énième SMS. Celui-ci est signé du président de l’Assemblée nationale, Claude Bartolone. 'Bienvenue dans la lumière...'.

Ce message du député socialiste de Seine-Saint-Denis (qui ne brigue finalement pas de neuvième mandat), se terminait par un "courage et confiance cher Richard", précise l'entourage de Claude Bartolone au Lab.

À noter que Claude Bartolone connaît bien au moins une partie de ce que traverse Richard Ferrand, ayant lui-même dû faire face à la polémique pour avoir épousé celle qui était sa collaboratrice et assistante parlementaire depuis des années et l'avoir ensuite nommée à son cabinet.

[EDIT 15h25 : ajout fin du texto et modification du titre, initialement "Le scud par texto de Claude Bartolone à Richard Ferrand : "Bienvenue dans la lumière..."]





À LIRE SUR LE LAB

Affaire Fillon : Claude Bartolone fait remarquer qu'il est "tellement facile" de prouver "le travail réel d’un assistant parlementaire"

Du rab sur le Lab

PlusPlus