Les grosses références de Florian Philippot au forum 18-25 de Jeuxvideo.com

Publié à 13h47, le 17 janvier 2017 , Modifié à 13h56, le 17 janvier 2017

Les grosses références de Florian Philippot au forum 18-25 de Jeuxvideo.com
Le mème Risitas sous la tasse de Florian Philippot. © Montage Le Lab via captures d'écran YouTube
Image Amandine Réaux


Cinq jours après le lancement de sa chaîne YouTube, Florian Philippot a publié, lundi 16 janvier, la première vidéo de sa nouvelle webémission "Parlons-en", consacrée à l’île de Tromelin. Le vice-président du FN a expliqué qu’il s’opposait, au nom de la souveraineté française, à l’accord de cogestion sur l’îlot Tromelin entre la France et l'île Maurice.

via GIPHY



Ce projet de loi, qui devait être examiné mardi à l’Assemblée nationale avant d’être retiré de l’ordre du jour, vise à autoriser l'approbation de l'accord-cadre entre les deux gouvernements sur la cogestion économique, scientifique et environnementale de Tromelin et ses espaces maritimes environnants. Ce bout de terre de 1 km², à 520 km au nord de La Réunion est actuellement géré par l'administration des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF). Il couvre 280.000 km carrés de domaine maritime. Mais Tromelin est revendiqué par l'île Maurice depuis 1976.

Et sur la forme, dans cette vidéo de plus de huit minutes, Florian Philippot reprend les codes des youtubeurs, comme il l’avait fait dans le premier opus. Avec en prime cette fois-ci, deux clins d’œil au forum 18-25 de Jeuxvideo.com.

La première référence a été remarquée par plusieurs internautes. Sous la tasse (vide) dans laquelle feint de boire l’eurodéputé, figure non plus une étiquette comme dans la première vidéo, mais un sticker représentant le mème Risitas.





De son vrai nom Juan Joya Borja, cet acteur espagnol est devenu star des internets après une interview lors de laquelle il avait eu un fou-rire de plusieurs minutes. La vidéo a engendré de nombreux détournements, notamment sur le forum de discussion "18-25".

C’est à la toute fin de la vidéo qu’intervient le second clin d’œil. Florian Philippot dresse un premier bilan de l’activité de sa chaîne YouTube. Le numéro deux du FN "remercie tous ceux qui ont contribué à faire parler de cette chaîne", et en particulier "le forum 18-25 de Jeuxvideo.com". Sa première vidéo avait été moquée par une majorité des "kheys" (surnom que les contributeurs du forum se donnent entre eux) ayant pris part à la discussion, certains l’accusant de plagier Jean-Luc Mélenchon qui a lui aussi sa chaîne YouTube.

Florian Philippot a alors répété son adage de *geek*, déjà employé par exemple pour répondre aux insultes de Jean-Marie Le Pen :

Je laisse les rageux rager.

Comprendre : peu lui chaut que les "haters" le critiquent ou l’insultent, malgré la violence de certains propos (comme l’a montré BuzzFeed, les modérateurs de Jeuxvideos.com ont perdu la partie face au cyberharcèlement qui prospère sur les forums). Au contraire, il se félicite même qu’ils parlent de lui car cela a l’avantage de se répercuter en audiences. Habile.

Ces nouvelles références confirment l’accaparement des réseaux sociaux et de la culture web par le parti de Marine Le Pen. Autre exemple récent : Nyan Cat s’était invité dans la vidéo des vœux de la cheffe frontiste. La présence de ce mème ne devait rien au hasard mais avait tout d’un bon vieil élément de compol'

Après avoir accusé Florian Philippot de le "copier sur YouTube", Jean-Luc Mélenchon pourrait réitérer cette accusation de plagiat, lui-même ayant remercié le forum 18-25 pour sa "mobilisation".







À LIRE SUR LE LAB :

Jean-Luc Mélenchon se moque de l’arrivée de Florian Philippot sur Youtube et du FN qui "panique"

Jean-Luc Mélenchon se met en retrait des médias pour s’exprimer tranquillement sur sa chaîne Youtube

Du rab sur le Lab

PlusPlus