Marine Le Pen dresse la liste des points communs entre elle et Donald Trump

Publié à 09h17, le 08 juillet 2016 , Modifié à 09h17, le 08 juillet 2016

Marine Le Pen dresse la liste des points communs entre elle et Donald Trump
Donald Trump et Marine Le Pen © Montage via AFP

Marine Le Pen l'a dit : si elle était américaine, elle voterait pour Donald Trump lors de l'élection présidentielle américaine, en novembre prochain. La présidente du Front national n'en est pas encore à prendre sa carte au Parti républicain. On avait d'ailleurs tendance à croire, en l'écoutant, que son vote ne relevait que du défaut et que la cheffe frontiste choisissait moins Donald Trump qu'elle n'éliminait Hillary Clinton.

Mais ce vendredi 8 juillet, sur Radio Classique, Marine Le Pen dresse toute une liste de points communs entre elle et le milliardaire américain. Et à l'écouter, le slogan du candidat du G.O.P pourrait être "le monde apaisé". Elle dit :

"

Je note que Donald Trump est quelqu'un qui veut arrêter d'hystériser la diplomatie avec les autres pays du monde.

 

"

C'est à ce moment-là qu'il faut rappeler que, par exemple, Donald Trump refuse d'exclure une attaque nucléaire sur l'Europe… De son coté, Marine Le Pen préfère dénoncer l"hystérisation des relations internationales" en cours aujourd'hui. "On diabolise la Grande-Bretagne, on diabolise les États-Unis, on diabolise la Russie. Mais on va aller jusqu'où comme ça ?", s'interroge la présidente du FN. Elle ajoute :

"

Je note que Donald Trump est contre le TAFTA. Moi aussi je suis contre le TAFTA. Je note qu'il est pour un monde multipolaire. Je souhaite également l'émergence de ce monde multipolaire. Je crois que, pour la France, la vision qui est portée par Donald Trump en matière internationale rejoint l'intérêt supérieur de la France, ce qui n'est pas le cas de la politique qui est défendue par Hillary Clinton.

 

"

Florian Philippot n'est pas aussi radical que Marine Le Pen. Le numéro 2 du Front national n'en est pas encore à dire, comme sa cheffe, que s'il était Américain, il voterait sans hésiter pour Donald Trump même si, entre les deux candidats, son choix est vite fait.

Invité de France Info ce vendredi, Florian Philippot explique que, selon lui, la France aurait plutôt intérêt à voir Donald Trump élu à la Maison-Blanche que l'ancienne première-dame. Comme Marine Le Pen, le ténor frontiste choisit le "Tout sauf Hillary". Il dit :

"

Si on réfléchit à l'intérêt de la France, puisqu'on est  Français, il y a une chose particulière qui nous intéresse, c'est la politique étrangère et celle d'Hillary Clinton serait furieusement dangereuse pour la France parce que c'est la poursuite de cette politique d'intervention un peu partout, de politique très belliqueuse. […] Je ne voterai pas Clinton. Pourquoi pas Trump ?

 

"

Des arguments qui correspondent en tout point à ceux de Marine Le Pen. Preuve, s'il en fallait une, qu'au Front national, on pense comme la cheffe et c'est tout

Du rab sur le Lab

PlusPlus