Marine Le Pen menace de couper les financements régionaux de "La Voix du Nord" si elle est élue présidente de Nord-Pas-de-Calais-Picardie

Publié à 08h30, le 30 novembre 2015 , Modifié à 13h36, le 30 novembre 2015

Marine Le Pen menace de couper les financements régionaux de "La Voix du Nord" si elle est élue présidente de Nord-Pas-de-Calais-Picardie
Marine Le Pen © AFP
Image Sylvain Chazot


Si elle est élue à la tête de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Marion Maréchal-Le Pen supprimera les subventions au planning familial. Marine Le Pen, elle, assure qu'elle aura des choses "plus importantes" à faire si elle remporte Nord-Pas-de-Calais-Picardie. Parmi elles, la suppression des subventions à La Voix du Nord. 

Le quotidien régional fait sa une, ce lundi 30 novembre, sur la tête de liste FN. Le titre ne laisse place à aucun doute : "Pourquoi une victoire du FN nous inquiète".

 


Alors, évidemment, ce lundi matin sur RTL, la présidente du Front national n'est pas très contente. "C'est scandaleux", estime-t-elle, dénonçant un "tract pour le parti socialiste".

Pour Marine Le Pen, cette prise de position de la part du quotidien régional a une explication. C'est parce que La Voix du Nord touche des subventions de la part de la région que le journal s'inquiète d'une possible victoire du FN en Nord-Pas-de-Calais-Picardie. Quel est le rapport ? Critiquant des médias qui sont "achetés" par l'exécutif local, la présidente du FN se fait un peu plus explicite :

-          Olivier Mazerolle : Alors vous leur couperez les vivres si vous êtes élue ?

-          Marine Le Pen : Ah mais de toutes façons, c'est la raison pour laquelle ils nous mènent le combat. C'est que depuis de nombreuses années, nous considérons que les 1,5 million qui sont accordés par an au groupe La voix du Nord ne correspondent pas à un intérêt régional dans une région où il y a un million de pauvres, eh bien il y a beaucoup à faire.

-          Olivier Mazerolle : Donc la réponse est oui,  vous leur couperez les vivres ?

-          Marine Le Pen : Mais c'est pour cela qu'ils nous attaquent, c'est qu'ils cherchent à défendre leurs subventions. Encore une fois, je dis que ça pose un énorme problème.

Avant son passage sur RTL, Marine Le Pen avait déjà affirmé que, si le quotidien régional l'attaque ainsi, c'est à cause de ses subventions :





Florian Philippot, tête de liste FN en région Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne, est quant à lui beaucoup moins revendicatif. Dans un tweet, le n°2 du FN remercie (ironiquement, on a compris) La Voix du Nord pour sa une qu'il présente comme un "cadeau à Marine".



De son côté, le député PS des Français de l'étranger Pouria Amirshahi salue ce lundi matin la une de La Voix du Nord





Lundi matin, Gilbert Collard a posé une question écrite à la ministre de la Culture Fleur Pellerin au sujet de La Voix du Nord. Si le député RBM ne cite pas explicitement le quotidien régional, ses intentions ne font aucun doute. Il écrit  : 

M. Gilbert Collard souhaiterait savoir si votre ministère centralise les subventions attribuées par les conseils régionaux à la presse, conçue au sens large : journaux, radios, télévisions et webtv. Il semblerait que leur niveau de servilité de certains supports dépasse aujourd’hui l’entendement. (sic)

La Voix Du Nord, pour sa part, dément toucher des subventions directement de la région, comme l'a relevé Le Scan. "Les subventions évoquées par Marine Le Pen ne concernent pas le journal La Voix du Nord, mais des aides à la production pour des courts et longs métrages ensuite diffusés sur la chaîne de télévision Weo, qui appartient au groupe Rossel-La Voix", explique-t-on.



Interrogée vendredi 27 novembre sur iTÉLÉ à propos de la suppression des subventions aux plannings familiaux promise par Marion Maréchal-Le Pen, Marine Le Pen avait estimé qu'elle avait "beaucoup d'autres choses à faire, beaucoup plus importantes que ça, à la tête de [la] région, notamment introduire immédiatement le patriotisme économique pour arrêter les suppressions… L'effondrement de nos entreprises face à la concurrence internationale déloyale…".

"Mais  encore une fois que ce genre de polémiques vous intéresse plus qu'une question qui est très importante qui est le chômage, qui touche des centaines de milliers de familles françaises et qui continue à augmenter", avait-elle ajouté à l'adresse de Bruce Toussaint.



[EDIT 10h] Ajout déclaration de La Voix du Nord

[EDIT 13h30] Ajout question écrite de Gilbert Collard



À LIRE AUSSI SUR LE LAB : 

Le maire FN d'Hénin-Beaumont Steeve Briois s'en prend à "La Voix du Nord" après sa défaite à la présidence du conseil de surveillance de l’hôpital local

5 exemples des relations un poil compliquées entre le FN et les médias

Du rab sur le Lab

PlusPlus