Philippe Meunier, le député UMP qui a attaqué Cécile Duflot est un récidiviste de la provocation

Publié à 19h24, le 16 juillet 2013 , Modifié à 19h54, le 16 juillet 2013

Philippe Meunier, le député UMP qui a attaqué Cécile Duflot est un récidiviste de la provocation
Philippe Meunier à l'Assemblée et sur Twitter (Captures d'écran et photos MaxPPP)

TROLL - Il a posé une question qui a ému Cécile Duflot. Et cela ne l'a pas du tout dérangé. Au contraire, au vu de son service après-vente sur Twitter dans lequel il raille des "larmes de crocodile".

Philippe Meunier, le député UMP a provoqué ce mardi 16 juillet une vive réponse du Premier ministre en attaquant le gouvernement sur le tweet de Xavier Cantat, compagnon de Cécile Duflot, le 14 juillet. Et ce n’est pas sa première provocation.

Petit florilège des dernières sorties de ce député à la droite de la droite qui sait si bien faire parler de lui : de sa carte de vœux affichant le portrait du général Bigeard à son éloge des alliances avec le Front national en passant par le "coup de la ballerine", une nuit, à l’Assemblée, dans le cadre de son combat contre le mariage homosexuel qu’il qualifie de "caprice de bobo".

#RIPLECORDONSANITAIRE

Tout juste réélu député UMP de la 13e circonscription du Rhône avec 59,5% des voix, ce membre de la Droite populaire veut "tirer les conséquences des législatives".

Et il envoie pour cela un communiqué dans lequel il écrit, mardi 19 juin 2012 :

"

Obligation est faite à tous les élus et les adhérents de l'UMP de faire face à leur responsabilité pour en tirer toutes les conséquences notamment en terme d'alliances. Ne pas trancher serait suicidaire.

"

Clairement ouvert à des négociations avec le parti de Marine Le Pen, il reprend même la terminologie frontiste en écrivant également que "de plus en plus de départements sont frappés par une immigration qui prend l'allure d'une colonisation".

#POINTBOBO

Fin septembre 2012, au détour d'une interview à l'hebdomadaire d'extrême droite Minute pour annoncer son soutien à Jean-François Copé dans la bataille pour la présidence de l'UMP, Philippe Meunier déclare :

"

Le mariage homosexuel ne présente pas d’atout pour la société. C’est un caprice de bobo égocentrique, sachant qu’heureusement, nombre d’homosexuels responsables sont opposés à ce simulacre.

"

Une photo en noir et blanc du général Bigeard et la légende "Pour une France debout". C'est ainsi que le député a présenté ses meilleurs vœux pour 2013.

 

Petit rappel :

Le héros de la guerre d'Indochine, décédé en 2010, avait provoqué une polémique nationale, en 2000, en justifiant l'usage de la torture en Algérie comme "un mal nécessaire", dans un entretien aux Dernières nouvelles d'Alsace. Tout en affirmant ne l'avoir jamais pratiquée lui-même.

Interrogé par lyoncapitale.fr sur cette carte, Philippe Meunier salue "un grand Français, depuis la résistance jusqu'à la guerre d'Algérie".

#BALLERINE

Dans la nuit de jeudi 18 au vendredi 19 avril 2013, les députés se sont écharpés sur la question d'une chaussure retrouvée sur l'esplanade des Invalides jeudi soir.

Et c'est encore et toujours Philippe Meunier qui a lancé la joute verbale en racontant au micro de l'hémicycle avoir vu, ce soir-là, lors d'un sit-in des anti-mariage gay aux Invalides, une jeune femme traînée par des policiers.

Il sort alors une chaussure de sa poche de veste et s'emporte, sous le regard étonné de ses collègues :

"

Vous savez ce que j'ai trouvé, moi, sur les Invalides ? Une ballerine ! Une ballerine, messieurs et mesdames les parlementaires ! Voilà ce que les forces de l'ordre de Monsieur Valls aujourd'hui font ! Ils interpellent des jeunes de France avec des ballerines ! Voilà... Et vous êtes fiers de ce que vous faites !

"

#3615MÉTAPHORE

Début mai, le parlementaire du Rhône, fait une analogie sur Twitter entre les requins "préférés" aux hommes, les loups "préférés" aux bergers, et l'adoption des homosexuels "préférée" aux enfants. Avant de supprimer ses tweets. Trop tard.

#FEUSURDUFLOT

Et donc, ce mardi 16 juillet, le député UMP du Rhône a pris le micro lors des questions au gouvernement pour dire :

"

Fier que la chaise à mon nom reste vide au défilé des bottes des Champs-Elysées.Tels sont les propos exprimés par Xavier Cantat, militant actif des Verts, invité en tant que compagnon de la ministre du Logement Cécile Duflot. Ces propos ne sont pas acceptables. Monsieur le Premier ministre, vous êtes responsable de la Défense nationale, votre gouvernement de la force armée, le président de la République est le chef des armées, il serait donc important à l'avenir d'inviter à la tribune officielle des personnalités qui ont la décence de respecter l'engagement de nos hommes, notamment au Mali, et sur les terrains des opérations extérieures, au péril de leurs vies.

"

"Vous ne faites pas honneur à la France avec vos propos minables et polémiques" lui répond Jean-Marc Ayrault en indiquant que pour lui, l'essentiel est que "tous les membres du gouvernement, sauf obligation internationale, étaient présents à la cérémonie".

Quelques secondes plus tard, les yeux de la ministre sont rougis par les larmes.

En fin d'après-midi, le député UMP du Rhône fait sur son compte Twitter un parallèle entre les "larmes de crocodile" de la ministre du Logement et les "larmes des veuves et des orphelins de nos soldats morts au Champ d'Honneur" :

Invité par Le Lab à expliquer ce tweet, le député estime que "Cécile Duflot nous a déjà fait le coup des larmes de crocodile, lors que l'on s'était soit disant moqué de sa robe" lors des questions au gouvernement, le 18 juillet 2012.

L'autre ministre écolo du gouvernement, Pascal Canfin, a, lui, pris la défense de la ministre très émue en jugeant "minable" les attaques de la droite.

Du rab sur le Lab

PlusPlus