Pour Sophie Montel, le "CouscousGate" est la preuve que le FN "a encore beaucoup à faire avant la victoire"

Publié à 12h07, le 16 septembre 2017 , Modifié à 12h07, le 16 septembre 2017

Pour Sophie Montel, le "CouscousGate" est la preuve que le FN "a encore beaucoup à faire avant la victoire"
Florian Philippot et Sophie Montel. © AFP

Tout a débuté le 13 septembre, avec un tweet anodin d’une militante FN montrant une photo de cadres frontistes, dont Florian Philippot et Sophie Montel, dînant un couscous dans un restaurant strasbourgeois. Et alors, direz-vous ? Eh bah, ça n’a pas du tout plu à de nombreux militants FN qui ont reproché au vice-président du FN – en difficulté au sein de son parti - et ses acolytes de ne pas manger "terroir" et d’être des "trolls islamo-gauchos", comme l’a raconté BuzzFeed News. Une polémique qui a engendré un débat surréaliste sur la pizza et l’origine de la tomate, entre autre. Et sur le manque de patriotisme de cette petite troupe qui a, ô sacrilège, préféré manger un plat à base de semoule en Alsace plutôt qu’une choucroute locale.

Mais passons.

Sur Twitter, le 15 septembre, Sophie Montel a réagi à cette polémique à ciel ouvert sur les réseaux sociaux entre élus et militants du parti frontiste. Pour l'ex-présidente du groupe FN en Bourgogne-Franche-Comté en disgrâce et vice-présidente de l’association décriée en interne de Florian Philippot, Les Patriotes, ces bisbilles prouvent bien un chose : que le FN "a encore beaucoup à faire avant la victoire". Et que les mangeurs de couscous du FN "ont refusé l’obscurantisme" :

"

Le #couscousgate montre que notre famille politique a encore beaucoup à faire avant la victoire. Merci à ceux qui ont refusé l'obscurantisme.

"

Auprès de BuzzFeed News, Florian Philippot a jugé ces réactions d'une "bêtise caricaturale", dénonçant "un poison" pour le parti dirigé par Marine Le Pen "dans la mesure où certains sauteront sur l'occasion pour faire l'amalgame entre cette bêtise crasse et le patriotisme".

Alors que deux lignes politiques s’affrontent vertement au FN à l’approche du prochain congrès, Marine Le Pen tranchera-t-elle entre la ligne couscous et la ligne choucroute ?

A LIRE AUSSI SUR LE LAB :

> Marine Le Pen à Sophie Montel : "Tu fermes ta gueule, tu rases les murs"  

> Lieutenante de Florian Philippot, Sophie Montel reproche au FN de se rediaboliser  

> Pour Sophie Montel, ce qui arrive à Florian Philippot est "injuste" 

Du rab sur le Lab

PlusPlus