Trop sympa, Manuel Valls calme un député LREM tout stressé avant sa première question au gouvernement à l'Assemblée

Publié à 07h33, le 16 janvier 2018 , Modifié à 08h38, le 16 janvier 2018

Trop sympa, Manuel Valls calme un député LREM tout stressé avant sa première question au gouvernement à l'Assemblée
Manuel Valls © AFP
Image Sylvain Chazot


À l'Assemblée nationale, Manuel Valls peut parfois être un tout petit peu tendu, notamment lorsqu'il est Premier ministre et que Gérald Darmanin, Marion Maréchal-Le Pen ou Laurent Wauquiez l'interrogent avec une bonne dose de critiques. Mais l'élu de l'Essonne sait aussi se montrer plutôt gentil à l'égard de ceux qui, contrairement à lui, n'ont pas l'habitude des expressions verbales à la chambre basse.

À LIRE AUSSI SUR LE LAB >> VIDÉOS – Quatre ans et demi d'engueulade avec Manuel Valls à l'Assemblée nationale

Dans Le Figaro ce mardi 16 janvier, on apprend que l'ancien Premier ministre a rassuré son collègue député de La République en marche Sylvain Maillard, tout stressé avant de poser, le 20 décembre dernier, sa toute première question au gouvernement. Le Figaro raconte :

Proche de lui dans la travée, Manuel Valls croise son regard, surprend son malaise et joue le grand frère : 'Respire. Respire profondément, ça va le faire, ne t'inquiète pas'.

Des mots bienvenus puisque, comme il l'explique au Figaro, Sylvain Maillard n'était franchement pas bien avant de poser sa question. "J'avais le sentiment d'être à la verticale de l'Hémicycle, j'imaginais que j'allais être englouti, le sol se dérobait comme si j'allais tomber", dit-il.

Concrètement, Sylvain Maillard s'en est mieux sorti que d'autres de ses collègues LREM qui découvrent l'Assemblée nationale. Le député de Paris a posé sans trop d'encombres sa question à la ministre de la Justice Nicole Belloubet au sujet de la formation professionnelle des détenus dans les prisons françaises.

À voir ci-dessous en vidéo :





#

Du rab sur le Lab

PlusPlus