Trop sympa, Manuel Valls calme un député LREM tout stressé avant sa première question au gouvernement à l'Assemblée

Publié à 07h33, le 16 janvier 2018 , Modifié à 08h38, le 16 janvier 2018

Trop sympa, Manuel Valls calme un député LREM tout stressé avant sa première question au gouvernement à l'Assemblée
Manuel Valls © AFP

À l'Assemblée nationale, Manuel Valls peut parfois être un tout petit peu tendu, notamment lorsqu'il est Premier ministre et que Gérald Darmanin, Marion Maréchal-Le Pen ou Laurent Wauquiez l'interrogent avec une bonne dose de critiques. Mais l'élu de l'Essonne sait aussi se montrer plutôt gentil à l'égard de ceux qui, contrairement à lui, n'ont pas l'habitude des expressions verbales à la chambre basse.

À LIRE AUSSI SUR LE LAB >> VIDÉOS – Quatre ans et demi d'engueulade avec Manuel Valls à l'Assemblée nationale

Dans Le Figaro ce mardi 16 janvier, on apprend que l'ancien Premier ministre a rassuré son collègue député de La République en marche Sylvain Maillard, tout stressé avant de poser, le 20 décembre dernier, sa toute première question au gouvernement. Le Figaro raconte :

"

Proche de lui dans la travée, Manuel Valls croise son regard, surprend son malaise et joue le grand frère : 'Respire. Respire profondément, ça va le faire, ne t'inquiète pas'.

 

"

Des mots bienvenus puisque, comme il l'explique au Figaro, Sylvain Maillard n'était franchement pas bien avant de poser sa question. "J'avais le sentiment d'être à la verticale de l'Hémicycle, j'imaginais que j'allais être englouti, le sol se dérobait comme si j'allais tomber", dit-il.

Concrètement, Sylvain Maillard s'en est mieux sorti que d'autres de ses collègues LREM qui découvrent l'Assemblée nationale. Le député de Paris a posé sans trop d'encombres sa question à la ministre de la Justice Nicole Belloubet au sujet de la formation professionnelle des détenus dans les prisons françaises.

À voir ci-dessous en vidéo :



#

Du rab sur le Lab

PlusPlus