VIDÉO - Emmanuel Macron à un militant CGT : "la meilleure façon de se payer un costard, c'est de travailler"

Publié à 11h13, le 28 mai 2016 , Modifié à 19h38, le 28 mai 2016

VIDÉO - Emmanuel Macron à un militant CGT : "la meilleure façon de se payer un costard, c'est de travailler"
Emmanuel Macron échange avec deux militants CGT, vendredi 27 mai à Lunel, dans l'Hérault. © SYLVAIN THOMAS / AFP
Image Victor Dhollande-Monnier


T-SHIRT CONTRE COSTARD - La vie politique, ce n'est pas toujours aussi tranquille qu'une balade en barque. En déplacement vendredi 27 mai dans l'Hérault pour lancer la campagne de porte-à-porte de son mouvement "En Marche", le ministre de l'Economie Emmanuel Macron a été interpellé par des militants CGT dans le village de Lunel. Après avoir discuté calmement pendant dix minutes, le ministre a perdu son sang-froid. 

Voici l'échange entre les militants CGT et Emmanuel Macron : 

- Emmanuel Macron : Attendez, moi je n'ai pas de leçons à recevoir. Si vous n'aimez pas que la France soit bloquée, arrêtez de la bloquer

- Militant : Non. Ce qui a bloqué la France, c'est le 49.3, Monsieur Macron. 

- Emmanuel Macron : Vous n'allez pas me faire peur avec votre t-shirt. La meilleure façon de se payer un costard, c'est de travailler

- Militant : Mais je rêve de travailler monsieur Macron. 

- Emmanuel Macron : Là, je viens de voir des jeunes qui ont envie de travailler, qui ont envie de réussir. 

- Militant : Tous les chômeurs ont envie de travailler.

Voici l'échange isolé par les caméras de BFMTV



La publication de cette vidéo a bien évidemment déclenché de nombreuses réactions. La féministe Caroline De Haas a été l'une des premières à lancer le hashatg  #UnTshirtpourMacron sur Twitter pour mieux railler la phrase du ministre de l'Economie.  





Pour tenter de désamorcer au plus vite la polémique, le ministre a répondu à Caroline De Haas sur Twitter, samedi 28 mai. "Ni mépris ni démagogie", a expliqué Emmanuel Macron. "Notre pays s'en sortira en permettant à chaun de travailler"'. 





Ce n'est pas la première fois qu'Emmanuel Macron est à l'origine d'une polémique de ce genre. Lors de sa toute première interview radiophonique en tant que ministre, il avait évoqué sur Europe 1 "l'illettrisme" des ouvrières de l'abattoir Gad. Il avait été obligé de présenter publiquement ses excuses à l'Assemblée

Le timing semble cette fois accabler un peu plus Emmanuel Macron. Samedi matin, il a donc lancé la campagne de porte-à-porte de son mouvement "En marche", actant un peu plus son indépendance vis-à-vis du gouvernement. Dans le même temps, dans les colonnes du Parisien, Manuel Valls lui a rappelé son devoir de "loyauté". "Une équipe gouvernementale doit être cohérente et soudée", a lancé le Premier ministre. Un esprit de cohésion de plus en plus difficile à observer au sein du gouvernement. 





>> A LIRE AUSSI SUR LE LAB

Philippot compare la sortie de Macron sur le t-shirt d'un militant CGT au "casse-toi pov' con" de Sarkozy

Manuel Valls fait l'éloge du collectif pour mieux rappeler à Emmanuel Macron son devoir de "loyauté"

Du rab sur le Lab

PlusPlus