Après une baisse en 2013, le PS refait le plein d'inscriptions pour son université d'été de La Rochelle

Publié à 08h02, le 21 août 2014 , Modifié à 08h02, le 21 août 2014

Après une baisse en 2013, le PS refait le plein d'inscriptions pour son université d'été de La Rochelle
Université d'été du PS en 2013. © Maxppp

La Rochelle repart à la hausse. Après une baisse de 20% en 2013 des préinscriptions à sa traditionnelle université d'été, le Parti socialiste voit les chiffres grossir à quelques jours de son rassemblement 2014. Selon Le Parisien de ce 21 août, la direction du PS se félicite d'une hausse de 30% des préinscrits :

"

Il y a plus de 30% d'inscrits supplémentaires par rapport à l'année dernière.

"

Le rendez-vous estival socialiste débutera le 29 août à La Rochelle sous la houlette, pour la première fois en tant que patron du PS, de Jean-Christophe Cambadélis. Comme le Lab le racontait l'an passé, le PS a eu du mal à faire le plein en 2013 avec 2.400 préinscrits, contre 3000 l'année précédente. A ce chiffre devait s'ajouter les quelques 800 militants du MJS et environ 15% de personnes supplémentaires s'inscrivant sur place. Le PS se rassurait alors en soulignant que 2013 était une année dite "sans enjeu", sans primaire et sans élection.

Année de la défaite de la gauche aux municipales et de la naissance des "frondeurs" au sein du PS, 2014 attire donc davantage les militants. Symbole du changement peut-être, c'est un dissident socialiste - le maire de La Rochelle élu contre la candidate officiellement investie par le parti - qui ouvrira l'université d'été. En son temps, le dissident Falorni avait quant à lui été privé de rassemblement.

Quant aux frondeurs, ils auront leur propre salle à La Rochelle "pour rendre compte de cette initiative parlementaire".

Du rab sur le Lab

PlusPlus