"En congé de l'UMP", Jérôme Lavrilleux reçoit une demande de don de la part de Luc Chatel

Publié à 18h44, le 03 novembre 2014 , Modifié à 18h48, le 03 novembre 2014

"En congé de l'UMP", Jérôme Lavrilleux reçoit une demande de don de la part de Luc Chatel
Jérôme Lavrilleux et Luc Chatel © Reuters - MaxPPP / Montage Le Lab

FAIL - Il a beau s'être lui-même mis "en congé" de l'UMP, Jérôme Lavrilleux n'en est toujours pas formellement exclu. Le Bureau politique qui se tient mardi 4 novembre doit statuer définitivement sur son cas, après ses aveux fracassants sur les "dérapages" financiers de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012. Mais en attendant, l'eurodéputé provisoirement suspendu reçoit toujours les courriers du parti. Et notamment les appels au don.

Le 30 octobre, Jérôme Lavrilleux a ainsi reçu un e-mail de la part Luc Chatel himself, secrétaire général de l'UMP, l'invitant à faire un don pour accompagner le "nouveau départ" qui attend le parti de la rue Vaugirard. Voici ce que l'on peut lire dans ce courrier, que Le Lab s'est procuré :

Cher Jérôme,



Nous sommes aujourd'hui à un mois du premier tour de l'élection du nouveau Président de l'UMP !



[...] C'est un nouveau départ qui s'annonce, et je veux vous y associer pleinement et directement.

Juste sous le texte, quatre liens pour faire un don de 10, 30, 60 ou 120 euros et cet autre appel : "Oui, avec nous, prenez part à cette dynamique de reconquête !"

Le courrier de Luc Chatel à Jérôme Lavrilleux en intégralité :



L'UMP demande donc à celui qui incarne l'affaire Bygmalion - et qui menace de saisir la CNIL s'il est définitivement exclu du parti - de la financer afin de contribuer au "tournant décisif" qu'est l'élection d'un nouveau leader.

À l'UMP, on explique simplement qu'il n'est "pas surprenant" que Jérôme Lavrilleux ait reçu ce courrier, destiné à tous les membres d'un "fichier extrêmement large" :

C'est un fichier de mailing qui regroupe des gens qui sont adhérents ou pas, sympathisants ou pas, élus ou pas. S'il l'a reçu, c'est qu'il est encore dans cette base de données. 

Les instances dirigeantes de l'UMP décideront du sort de Jérôme Lavrilleux demain à 18 heures. Son nom sera-t-il supprimé de ce fichier si le Bureau politique du parti actait son exclusion définitive ? Réponse laconique : "On verra".

Du rab sur le Lab

PlusPlus