En ne s'alliant pas avec la gauche aux départementales, le Modem donne des gages à l'UMP

Publié à 07h13, le 26 février 2015 , Modifié à 07h13, le 26 février 2015

En ne s'alliant pas avec la gauche aux départementales, le Modem donne des gages à l'UMP
François Bayrou veut-il être "matin, midi et soir" avec Nicolas Sarkozy ? © PHILIPPE WOJAZER / POOL / AFP

GAGES – Chaque fois que son nom est évoqué, que ce soit avec bienveillance par Alain Juppé ou avec plus de nuances critiques via Nicolas Sarkozy, il est sifflé par les militants UMP. Mais François Bayrou et le Modem veulent donner des gages de bonne volonté à au parti de la rue de Vaugirard.

Ainsi, comme le révèle l’Opinion de ce jeudi 26 février, pour la première fois de son existence, le Modem ne fera aucune alliance locale avec le PS et la gauche aux élections départementales des 22 et 29 mars alors que François Bayrou avait voté pour François Hollande à la présidentielle de 2012. Et l’avait fait savoir. Ce qui avait profondément irrité Nicolas Sarkozy alors que François Bayrou estimait que "celui qui l’a fait battre en 2012, c’est lui-même".

"Cette fois-ci, aucune ambiguité", écrit le quotidien qui souligne que les 342 candidats encartés au Modem "se présenteront en grande majorité au sein d’alliances avec l’UDI ou l’UMP".

Et dans les endroits où le Modem avait l’habitude de cohabiter avec la gauche, le parti centriste partira en solo avec des candidats étiquetés 100% Modem. "Ça s’est fait plutôt naturellement, sans aucune difficulté", assure à L’Opinion le secrétaire général du parti, Marc Fesneau, qui y voit "la prolongation de la logique des municipales, largement inscrite dans la logique de l’Alternative".

Nicolas Sarkozy avait prévenu que pour que l’UMP se réconcilie avec le Modem, il fallait que le centre soit avec la droite "matin, midi et soir". Et même si François Bayrou a "une autre idée du bonheur" que d’être avec Nicolas Sarkozy "matin, midi et soir", faut-il voir dans ce triptyque une référence aux trois prochaines échéances électorales, à savoir les départementales, les régionales et la présidentielle ?

Du rab sur le Lab

PlusPlus