En présence de Jean-Vincent Placé, Ségolène Royal insiste sur le fait que la loi Macron engage tout le gouvernement

Publié à 19h12, le 04 janvier 2015 , Modifié à 19h12, le 04 janvier 2015

En présence de Jean-Vincent Placé, Ségolène Royal insiste sur le fait que la loi Macron engage tout le gouvernement

Le texte divise. Même au sein du PS. Même au sein de la gauche. Et ce dimanche 4 janvier, la députée EELV et ancienne ministre du Logement Cécile Duflot l’a rappelé avec force. Elle fera tout pour s’opposer au projet de loi porté par Emmanuel Macron. Un texte défendu bec et ongle par François Hollande lui-même lors de ses vœux du 31 décembre, assurant que ce texte était un texte pour la jeunesse.

Et alors que Jean-Vincent Placé tente de ramener Cécile Duflot au gouvernement, malgré son départ en guerre contre le texte du ministre de l’Economie, Ségolène Royal a également défendu le texte que plusieurs députés UMP pourraient voter.

Invitée du Grand Jury sur RTL ce 4 janvier, la ministre de l’Ecologie a plaidé pour une loi "équilibrée" qui "réconcilie le développement économique et la protection de l’environnement". "C’est parfaitement compatible", a ajouté l’ancienne candidate à la présidentielle pour qui ce texte engage l’ensemble du gouvernement de Manuel Valls :

"

Lorsqu’une loi arrive au Parlement, c’est l’œuvre du gouvernement tout entier.

"

[BONUS TRACK] En présence de... Jean-Vincent Placé

Le timing peut surprendre. Le jour où Cécile Duflot part en guerre contre la loi Macron, Jean-Vincent Placé est invité en plateau pour accompagner Ségolène Royal au Grand Jury. Symbolique. Une présence que la ministre a justifié en précisant que le sénateur écologiste "a été invité avant les articles de ce matin". Soit avant la virulente saillie de Cécile Duflot.

Du rab sur le Lab

PlusPlus