La "positive attitude" d’André Vallini devant les chiffres du chômage, sujet le moins lu de la semaine

Publié à 15h39, le 01 février 2015 , Modifié à 15h45, le 01 février 2015

La "positive attitude" d’André Vallini devant les chiffres du chômage, sujet le moins lu de la semaine
© DR

#FlopHebdo – Le dimanche, ce n'est pas qu'un jour de détente. C'est aussi le jour du Flop Hebdo, exact inverse du Top Hebdo du samedi : le classement des articles qui n'ont intéressé personne cette semaine sur le Lab.

Au menu : beaucoup de Bartolone, un peu de Duflot, de Mélenchon et de Yade, le tout saupoudré de Vallini qui, cette semaine, domine de très très loin le classement des articles les moins lus.

>> Lundi 26 janvier : l'aveu de Bartolone



Si l'ensemble de la gauche, comme le reste de l'échiquier politique, a salué la victoire du parti de la gauche radicale Syriza en Grèce, Claude Bartolone est allé plus loin. Lors d'une visite à Clermont-Ferrand, le patron PS de l'Assemblée nationale a déclaré devant la presse :

"

Si j'avais été Grec, j'aurais voté Syriza.

"

[À LIRE ICI

>> Mardi 27 janvier : la "victoire par procuration" de Duflot et Mélenchon



Manuel Valls juge durement le satisfecit d'un Jean-Luc Mélenchon ou d'une Cécile Duflot après la victoire de la gauche radicale Syriza en Grèce. Selon des propos rapportés par le Canard enchaîné du 28 janvier, Manuel Valls a ainsi lancé :

"

Ils sont incapables de réussir en France alors ils font croire à une victoire par procuration.

"

[À LIRE ICI

>> Mercredi 28 janvier : la positive attitude d'André Vallini



Les politiques savent jouer de circonvolutions étonnantes quand il s’agit de commenter les chiffres, en hausse, des demandeurs d’emploi. Surtout quand ils sont aux responsabilités.

Ainsi André Vallini qui, sur iTÉLÉ, a expliqué à sa manière qu’il y avait "un ralentissement de la hausse" :

"

C'est une mauvaise nouvelle même si la hausse est moins forte que sur la tendance des 12 mois de l'année 2014. Il y a un ralentissement de la hausse.

"

[À LIRE ICI

>> Jeudi 29 janvier : le verre à moitié plein de Bartolone



L'examen de la loi Macron a débuté le 26 janvier dans un hémicycle bien peu rempli. Mais à écouter Claude Bartolone sur BFMTV, il faut y voir "un bon signal".

Le président PS de l'Assemblée nationale explique ainsi en quoi un examen en petit comité est de bien meilleure augure qu'un hémicycle plein à craquer, occupé par des parlementaires non spécialisés, n'ayant pas planché sur le sujet en commission spéciale.

[À LIRE ICI

>> Vendredi 30 janvier : la défense WTF de Rama Yade



Rama Yade s'invite dans l’affrontement entre le président de l'Assemblée nationale et le Sénat. Et, entre les deux, l'ancienne secrétaire d'État chargée des Sports a clairement choisi son camp : la chambre haute, passée à droite en septembre 2014.

Pour défendre le Sénat, l'ancienne secrétaire d'État évoque l'hommage des députés aux victimes de Charlie Hebdo et de l'Hyper Cacher de Paris, le 13 janvier, illustration selon elle du manque de femmes à l'Assemblée. Elle a dit :

"

Quand ils sont tous là, il faut chercher les femmes comme des aiguilles dans une botte de foin.

"

[À LIRE ICI

Du rab sur le Lab

PlusPlus