Le député européen PS Liêm Hoang-Ngoc rejoint les rangs de la manifestation de Jean-Luc Mélenchon contre le pacte de responsabilité

Publié à 20h58, le 11 avril 2014 , Modifié à 14h05, le 12 avril 2014

Le député européen PS Liêm Hoang-Ngoc rejoint les rangs de la manifestation de Jean-Luc Mélenchon contre le pacte de responsabilité
Liêm Hoang-Ngoc (MaxPPP)

Il est socialiste, député européen et même membre du Bureau national du PS. Mais, pour Liêm Hoang-Ngoc, cela ne doit pas l’empêcher de battre le pavé, y compris avec les opposants déclarés à sa propre majorité.

Samedi 12 avril, le parlementaire sera donc aux côtés de Jean-Luc Mélenchon, Olivier Besancenot et consorts. Sur son blog, il s’en explique :

Moi, parlementaire, socialiste de gauche, je manifesterai le 12 avril contre ce pacte d’austérité pour adresser un message fort au président de la République. Persévérer encore trois ans dans cette voie conduirait inexorablement notre camp vers un nouveau 21 avril, en 2017, après de nouvelles défaites aux élections européennes, puis aux élections régionales.

Sans détour, Liêm Hoang-Ngoc fustige la politique de François Hollande. Le pacte de responsabilité ? Une "erreur économique". Le pacte de solidarité ? Un "leurre". Il poursuit :

Ce pacte d’austérité est surtout une erreur politique, qui risque de s’avérer fatale pour le PS. Il marque un tournant idéologique majeur de la social-démocratie française qui avait, à l’époque, pris ses distances avec la "Troisième voie" proposée par Tony Blair et Gerhard Schröder.

Citant Henri Emmanuelli, qui s’est abstenu comme dix autres députés, mardi 8 avril, lors du vote de confiance au gouvernement de Manuel Valls, Liêm Hoang-Ngoc dénonce également l’attitude du PS, "plongé dans un coma profond" et transformé en "en parc à moutons" qui "refuse à organiser un congrès extraordinaire pour ouvrir le débat de fond nécessaire pour réorienter la gauche". D’où cette conclusion :

Reste donc la rue, puisque le message des urnes ne suffit pas.

Le journaliste @Alex_Boudet tweete samedi 12 avril une photo de l'eurodéputé :

Vendredi 11 avril, invité de LCI/Radio Classique, Bruno Le Roux a dénoncé l’attitude de Jean-Luc Mélenchon. Le chef de file des députés PS s’est moqué de la stratégie "une manifestation, une insulte" du cofondateur du Parti de gauche :

Là on est dans la phase "manifestation", c’est peut-être la phase la plus agréable du mélenchonisme.

Mise à jour samedi 12 avril avec la photo de l'eurodéputé dans la manifestation.

Du rab sur le Lab

PlusPlus