Le parallèle du député UMP Julien Aubert entre le FN et l'Allemagne nazie

Publié à 10h35, le 25 février 2015 , Modifié à 11h07, le 25 février 2015

Le parallèle du député UMP Julien Aubert entre le FN et l'Allemagne nazie
Julien Aubert rêveur sur les rangs de l'Assemblée © JACQUES DEMARTHON AFP

SECRETS D'HISTOIRE - Julien Aubert est inquiet. Inquiet pour l'UMP, son parti, menacé par le Front national. Inquiet aussi pour le Vaucluse, département où il est élu et que pourrait justement gagner le FN lors des élections départementales de mars. Alors Julien Aubert sort l'artillerie lourde et dégaine contre le parti de Marine Le Pen.

Interrogé par l'Opinion mardi 24 février, celui qui a *un peu* de mal à dire "madame la présidente" à l'Assemblée nationale dresse un parallèle entre le Front national et… l'Allemagne nazie. Il dit :

L'UMP ne doit pas être l'Autriche-Hongrie : un grand empire, puissant, mais dont la diversité est aussi sa faiblesse, du fait d'un problème d'identité commune. Il est menacé de l'Anschluss que pourrait venir faire le Front national.

C'est là qu'on ressort nos livres d'Histoire : l'Anschluss est l'annexion de l'Autriche par l'Allemagne nazie en 1938, étape importante dans la création du IIIe Reich.

Si l'on comprend bien, dans l'esprit de Julien Aubert, le FN pourrait "annexer" les électeurs UMP tentés par les idées frontistes. Ils sont d'ailleurs nombreux puisque selon un sondage du Monde en date du 16 février, un sympathisant UMP sur deux est favorable à des alliances avec le FN.

Mais Julien Aubert ne compte pas se laisser faire, oh que non. Le député du Vaucluse a même une solution. "Il faut donc ressusciter deux tendances au sein de l'UMP, avec des messages forts et clairs, créer deux formations jumelles sur le modèle CDU/CSU en Allemagne : l'une plutôt européenne et libérale ; l'autre plutôt eurosceptique et colbertiste", explique-t-il.

Et face au FN, le député a aussi une solution. Il détaille :  

La seule manière de combattre le FN, c'est de faire de l'anti-marinisme puisqu'il n'y a pas de programme.

Et rependre aussi les symboles de la République délaissés au parti de Marine Le Pen, car, comme il le dit "ce n'est pas parce que Mme Le Pen aime le couscous que le couscous est d'extrême droite !"

[BONUS TRACK] Philippot, l'idiot utile du FN

Julien Aubert aime à peu près autant utiliser le terme "madame la présidente" que de voir Florian Philippot se revendiquer "gaulliste". Pour lui, il s'agit d'une "escroquerie intellectuelle" car "les fondateurs du Front national étaient les pires ennemis du général de Gaulle". Il ajoute à destination du vice-président du FN :

Je ne suis pas là pour juger de la sincérité des gens, mais […] il se pourrait qu'en réalité Florian Philippot soit 'l'idiot utile' du Front national

Du rab sur le Lab

PlusPlus