Nathalie Kosciusko-Morizet moque le caractère plan plan d'Alain Juppé et son unique "déplacement en trois semaines"

Publié à 14h52, le 19 mars 2015 , Modifié à 16h16, le 20 mars 2015

Nathalie Kosciusko-Morizet moque le caractère plan plan d'Alain Juppé et son unique "déplacement en trois semaines"
Alain Juppé en roue libre © PATRICK BERNARD / AFP

Alain Juppé a prévenu : s'il n'y a pas plus de 500.000 votants à la primaire UMP en 2016, il ira seul à la présidentielle. Mais l'ancien Premier ministre n'est pas le seul à afficher son ambition pour 2017. Ce qui lui vaut attaques acerbes et remarques assassines de la part de certains de ses camarades.

À ce petit jeu, Nathalie Kosciusko-Morizet n'est pas la moins entreprenante. Ni la moins habile. L'ancienne ministre de l'Écologie revendique son statut de "tueuse" qui "tire en pleine face". Citée par Le Point ce jeudi 19 mars, la députée de l'Essonne cible donc le maire de Bordeaux et moque son caractère plan plan. Elle dit :

"

Un déplacement en trois semaines… Il a la pêche !  

 

"

Du haut de ses 69 ans – il aura 70 ans le 15 août prochain – Alain Juppé semble en effet avoir la pêche. Mais contrairement à ce qu'affirme NKM, l'ancien Premier ministre n'a pas fait un mais au moins quatre déplacement depuis le 1er mars, en Seine-saint-Denis, à Cannes, en Savoie, à Roubaix…

NKM n'en est pas encore, comme d'autres à l'UMP, à attaquer frontalement Alain Juppé sur le registre de l'âge. Mais elle l'attaque quand même, illustration évidente de son ambition. L'ancienne candidate à la mairie de Paris a déjà fait savoir à Nicolas Sarkozy qu'elle se présentera si sa ligne politique n'était pas représentée lors de la primaire UMP.

Nathalie Kosciusko-Morizet semble déterminée. Le Point raconte ce jeudi 19 mars comment la conseillère de Paris a réagi en lisant, le 14 mars dans Le Figaro, une interview de Denis Tillinac appelant la droite à redevenir conservatrice.

Commentaire de NKM :

"

Quand j'entends des mecs comme ça, j'ai l'impression qu'on va me renvoyer à la cuisine torcher les gosses. […] Si j'ai le choix entre la ligne Buisson et la ligne Tillinac…

 

"

Et visiblement, la ligne Juppé ne ravit pas plus la conseillère de Paris. Le maire de Bordeaux doit donc s'attendre à d'autres attaques de ce genre dans les semaines à venir.

[Edit - Vendredi 20 mars, 16h12]

Pantouflard, Alain Juppé ? Les moqueries de NKM n’ont manifestement pas échappé à l’ancien Premier ministre, qui a insisté à gros traits sur ses déplacements de campagne aux quatre coins de l’Hexagone, jeudi soir via Twitter.

Exemple, avec ce message :


Ou avec celui-ci, encore plus explicite, diffusé par le collectif des "Jeunes avec Juppé" :


[BONUS TRACK] Pas de couilles

Pour pouvoir se présenter à la primaire de l'UMP, les candidats devront recueillir le parrainage d'au moins 25 parlementaires. Ce qui est trop, de l'avis de NKM.

Elle n'était pas la seule à le penser, mais, d'après elle, elle a été la seule à l'ouvrir. Ce qui a le don de l'énerver. Selon le Point, la députée s'est donc énervée contre ceux "qui n'ont pas beaucoup de couilles et se sont planqués derrière celle qui, par nature, n'en a pas". 

Du rab sur le Lab

PlusPlus