Neuf députés UMP se réunissent pour demander des comptes à Christian Jacob dans "l'affaire du prêt"

Publié à 11h49, le 23 juin 2014 , Modifié à 15h15, le 23 juin 2014

Neuf députés UMP se réunissent pour demander des comptes à Christian Jacob dans "l'affaire du prêt"
Christian Jacob à 'lAssemblée (Maxppp)

Comme annoncé ici ou là, l'incendie à l'UMP commence à se propager au groupe parlementaire. Après la révélation par Mediapart d'un prêt de 3 millions d'euros accordé à l'été 2012 (sans en informer ses collègues députés) par le président du groupe UMP Christian Jacob à son parti, les députés passent à l'attaque. Au départ, ils étaient deux. Ils sont maintenant neuf. Et prévoient de demander toute la lumière sur ce prêt. Neuf députés UMP, donc, qui se réuniront mardi 24 juin avant la réunion de groupe à l'Assemblée, afin d'exiger la comptabilité de leur groupe.


Pierre Morel-à-l'Huissier, dont le Lab avait déjà parlé le 17 juin lorsqu'il a déposé avec Etienne Blanc une plainte au pénal contre l'UMP, se sont joints à Pierre Lellouche, qui avait déjà déposé plainte pour abus de confiance. Voici la liste complète de ce groupe de " députés frondeurs" version UMP :


> Pierre Morel-à-l'Huissier

> Etienne Blanc

> Pierre Lellouche

> Jean-Pierre Gorges

> Michel Heinrich

> Christophe Priou

> Arlette Grosskost

> Thierry Lazaro

> Jean-Louis Christ


Contacté par le Lab, Pierre Morel-à-l'Huissier confirme la liste des participants et précise ses intentions :


"

On va poser des questions précises à Christian Jacob. On veut la comptabilité du groupe. Pourquoi a-t-il pris une décision de prêt sans en informer préalablement les collègues ?



Je ne suis pas un sniper, je ne suis pas là pour tirer à vue sur les collègues.  Mais je ne peux pas rester statique. Je n'ai pas un caractère facile, on m'appelle le Scud.

"

Ces députés vont-ils demander la démission de Christian Jacob ? Pas pour l'instant, assure Pierre Morel-à-l'Huissier, qui assure n'avoir aucun problème personnel avec Christian Jacob :


"

J'ai eu Jacob 3 fois au téléphone hier. C'est un type sympathique qui a une éthique. Mais je m'interroge sur les tenants et les aboutissants. Il y a des dotations, qu'est-ce qu'on fait de ces dotations ?



Je demande à Christian Jacob de faire la transparence totale.

"

A l'issue de leur réunion, mardi matin, se tiendra la réunion du groupe parlementaire. Elle promet d'être agitée.

Du rab sur le Lab

PlusPlus