Nicolas Sarkozy à Abou Dhabi : Christian Estrosi détourne l'attention en parlant de Christian Estrosi

Publié à 09h10, le 05 février 2015 , Modifié à 09h17, le 05 février 2015

Nicolas Sarkozy à Abou Dhabi : Christian Estrosi détourne l'attention en parlant de Christian Estrosi
Christian Estrosi à Nice le 21 décembre © VALERY HACHE AFP

I'M FREE, LIKE A RIVER – Ha bon, Nicolas Sarkozy donnait une conférence à Abou Dhabi lundi 2 février ? C'est en tous cas ce qu'assure ce jeudi 5 février Marianne. Une information qui pourrait expliquer pourquoi l'UMP a attendu le bureau politique du 4 février pour se prononcer officiellement sur la position à tenir concernant le second tour de la  législative partielle dans le Doubs entre le FN et le PS.

Christian Estrosi n'est peut-être pas abonné à l'hebdomadaire. Du coup, il ne sait pas si le président de l'UMP était effectivement au Proche-Orient pendant que son parti se divisait sur le "ni ni".

Invité d'Europe 1, le député-maire de Nice évite de confirmer ou d'infirmer la conférence de Nicolas Sarkozy à Abou Dhabi. Il le fait en parlant de… Christian Estrosi. Il dit :

Demandez ça à ses porte-parole, à lui-même. Christian Estrosi est un homme libre que vous invitez ce matin pour souhaiter un bon anniversaire à Europe 1.  

Un argument choc. Mais ce n'est pas le seul.  L'ancien ministre de l'Industrie explique qu'il a reçu sa convocation pour le bureau politique du mardi 3 février "15 jours avant" et que cette date "n'était en rien liée à quelque déplacement que ce soit". "Que le bureau politique se réunisse comme chaque semaine le mardi soir à la même heure ne me parait pas incongru", répète-t-il.

Et puis d'abord, même si Nicolas Sarkozy était à Abou Dhabi, cela n'aurait en rien gêné la marche de l'UMP, soutient à demi-mots Christian Estrosi. Il dit :

Nous avons tous communiqué avec Nicolas Sarkozy lundi. Je pense que, où que nous soyons sur la planète, aujourd'hui nous avons suffisamment de moyens pour échanger, communiquer, et nous faire une idée des orientations à prendre.

Simple. Comme un appel sur Skype. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus