OSS 117, Rolling Stones et bière blonde : Bruno Le Maire la joue "cool" sur Twitter

Publié à 16h09, le 27 octobre 2014 , Modifié à 16h32, le 27 octobre 2014

OSS 117, Rolling Stones et bière blonde : Bruno Le Maire la joue "cool" sur Twitter
Bruno Le Maire en meeting, le 6 octobre 2014 © PHOTOPQR/LE PARISIEN/Olivier Corsan

#DIRECTBLM - Il se voit comme "l'homme du renouveau" à l'UMP (il en a même fait des tee-shirts et le titre de son programme pour le parti dont il brigue la présidence). "Énarque défroqué" comme il aime à le rappeler, Bruno Le Maire fait régulièrement meeting en bras de chemise et sans cravate. Une stratégie de communication visant à gommer une image souvent jugée "trop lisse", que le candidat à la présidence du principal parti d'opposition décline aussi sur Twitter.

Lundi 27 octobre, il s'adonnait pour la deuxième fois à une séance de questions-réponses avec les internautes, via le hashtag #DirectBLM. L'exercice lui permet notamment de rappeler ses positions sur le mariage gay, les primaires à droite pour 2017, les allocations chômage, le code du Travail ou encore le changement de nom de son parti. Mais cet échange direct et sans filtre sur le réseau social est aussi pour lui l'occasion de multiplier les petites blagues et de montrer une personnalité plus ouverte et détendue que ce que le jeu politique permet habituellement.

Il explique par exemple qu'à la différence de Jacques Chirac en son temps, lui sait très bien se servir de l'outil informatique :

Question fondamentale pour tout fan de rock : "Stones ou Beatles ?" Pas de sectarisme, Bruno Le Maire écoute aussi bien les uns que les autres :

Autre interrogation, non moins essentielle : Bruno Le Maire dit-il "pain au chocolat" ou "chocolatine" ? En vacances à Saint-Pée-sur-Nivelle (Pyrénées-Atlantiques), où il possède un pied-à-terre, il assure se conformer à la seconde appellation :

Il accepte volontiers les invitations à boire une bière avec des inconnus après ses meetings :

Le 3 octobre, lors de sa première séance de questions-réponses sur Twitter, le député de l'Eure avait montré sa connaissance des répliques du film OSS 117, Le Caire nid d'espion :

Ce lundi, lorsqu'un internaute lui demande s'il aimerait donner suite à sa première apparition au cinéma (dans le film Quai d'Orsay), le candidat fait une nouvelle fois montre de son amour pour la série réalisée par Michel Hazanavicius :

Et répond avec malice aux questions sur les boissons disponibles dans les distributeurs automatiques des locaux de l'UMP :

Tout cela a l'air de bien plaire à Bruno Le Maire, qui promet désormais de rééditer l'expérience une fois par mois. Mais la jouer "cool" est loin d'être la seule carte de l'ancien directeur de cabinet de Dominique de Villepin. Façon chevalier blanc de la droite, il promet la "transparence totale" sur les comptes du principal parti d'opposition après l'affaire Bygmalion. Il affiche une confiance à toute épreuve et croit "très profondément" que vous l'appellerez bientôt "monsieur le président de l'UMP".

Malgré les sondages qui laissent entrevoir une large victoire de Nicolas Sarkozy, le 29 novembre prochain, il martèle qu'il ira "jusqu'au bout". Car, comme il le dit lui-même, "à l'UMP, il faut quelqu'un qui a des couilles".

Du rab sur le Lab

PlusPlus