Pour Marine Le Pen, "le seul qui semble crédible" à l'UMP, c'est Bruno Le Maire

Publié à 17h52, le 12 février 2015 , Modifié à 17h52, le 12 février 2015

Pour Marine Le Pen, "le seul qui semble crédible" à l'UMP, c'est Bruno Le Maire
Marine Le Pen et Bruno Le Maire © Montage AFP

Bruno Le Maire considère que la droite a une part de responsabilité dans la montée du Front national en France. Mais Marine Le Pen ne lui en tient pas rigueur.

Cité par le Point ce jeudi 12 février, la présidente du FN tient des propos assez élogieux à l'adresse de celui qui a un tantinet énervé Nicolas Sarkozy par son score lors de l'élection du président de l'UMP, en novembre dernier. Après avoir décrit le parti de la rue de Vaugirard comme "congelé", Marine Le Pen ajoute :

Le seul qui semble crédible parce qu'il est un homme neuf et qu'il avance de réelles propositions, c'est Bruno Le Maire.

De quoi apporter de l'eau au moulin de Jean-Christophe Cambadélis. Invité de Radio J dimanche 8 février, le premier secrétaire du Parti socialiste a estimé que le député UMP de l'Eure était "le plus dangereux" à l'UMP car "il pense comme Buisson [le très droitier ex-conseiller de Nicolas Sarkozy, ndlr] et se présente comme Juppé".

Dans l'entourage de Bruno Le Maire, on trouve ces remarques plutôt marrantes. Au Lab, un proche du député UMP déclare :

Marine Le Pen a surement beaucoup de défauts mais c'est une experte en politique. La semaine dernière, c'était Jean-Christophe Cambadélis. Ca conforte l'idée que tout le travail que Bruno Le Maire fait est plus regardé par les adversaires politiques que par les gens du parti. C'est marrant.

Dimanche 8 février, Stéphane Le Foll aussi avait ciblé le député de l'Eure. Le porte-parole du gouvernement avait dénoncé une "radicalisation de droite" de certains responsables du parti appartenant à la "jeune génération", citant en guise d'exemple Laurent Wauquiez et Bruno Le Maire.

Du rab sur le Lab

PlusPlus