Rebsamen s'inquiète pour Hollande : "Il faut qu'il retrouve son sens de l'humour"

Publié à 17h05, le 30 janvier 2015 , Modifié à 17h11, le 30 janvier 2015

Rebsamen s'inquiète pour Hollande : "Il faut qu'il retrouve son sens de l'humour"
François Rebsamen se demande ce qu'il est advenu du sens de l'humour de François Hollande © Montage Le Lab via AFP

CLOWN TRISTE - François Rebsamen est un ami de longue date de François Hollande. Aussi, lorsque le ministre du Travail s'inquiète pour le président de la République, c'est que ça ne rigole plus. En l'occurrence, le chef de l'État doit, selon François Rebsamen, renouer avec ses traits d'esprit légendaires.

Auprès de Challenges jeudi 29 janvier, l'ancien sénateur-maire de Dijon revient sur la gestion, par François Hollande, des attentats des 7, 8 et 9 janvier. Et constate un certain changement de braquet dans le comportement du Président :

François a tellement gagné en gravité et en hauteur qu'il a même pris ses distances avec nous.

Pas forcément négatif : plusieurs soutiens du chef de l'État se sont récemment félicités de cette dimension acquise dans une période difficile, certains allant même jusqu'à estimer que la présidence "normale" était définitivement enterrée. Mais François Rebsamen, lui, se fait tout de même un peu de mouron. Certes, le contexte actuel ne se prête pas forcément aux blagounettes présidentielles. Mais il ne faudrait pas que cette "gravité" devienne permanente, semble-t-il argumenter. Il confie, toujours selon Challenges :

Il est devenu sérieux en tout. Il faut qu'il retrouve son sens de l'humour. 

Président normal, non, mais président des petites blagues, ça...

Du rab sur le Lab

PlusPlus