Bruno Le Maire : "Je m'accomode très très bien de mon image"

Publié à 11h05, le 12 octobre 2013 , Modifié à 11h27, le 12 octobre 2013

Bruno Le Maire : "Je m'accomode très très bien de mon image"
Capture vidéo LCP

LES 140 SECONDES DU LAB D’EUROPE 1 #S01E03– Engagé dans une série de déplacements en France, le député UMP et ancien ministre Bruno Le Maire (Sciences-Po, ENA, Normale Sup) souffre-t-il de son image d’homme politique trop lisse ?

Que nenni, explique-t-il, interrogé sur ce sujet par le Lab, à l’occasion de la séquence Les 140 secondes du Lab d’Europe 1, diffusée dans l’émission PolitiqueS, de Serge Moati, sur LCP-AN, ce samedi 12 octobre.

Dans un sourire, l'ancien ministre de l'Agriculture de Nicolas Sarkozy, qui annonceà cette occasion qu'il ne participera pas à la convention "inventaire" de l'UMP, assure ainsi :

"

Je m’accommode très très bien de mon image.

"

Voici la vidéo de cette séquence :

Pour se débarrasser de son image trop lisse, l’ancien Premier ministre, François Fillon, esquissait, lui, une toute autre solution, dans Le JDD, dimanche 7 octobre :

"

Il faut que je me libère.

Évidemment, je vais casser un peu de vaisselle.

Tout le monde m'a reproché une image lisse et des sondages à la Simone Veil ou à la Balladur. Eh bien, l'image ne colle pas à la réalité.

"

Interrogé par ailleurs sur les raisons qui l’ont conduit à affirmer, sur France Culture, le 25 septembre, que "les Roms aujourd’hui, c’est un problème pour la vie quotidienne de beaucoup de Français", Bruno Le Maire reconnait que le sujet n’est pas spontanément abordé par les Français qu’il rencontre lors de sa "tournée" dans les fédérations UMP :

"

C’est pas le sujet qui revient en numéro un qui revient lors de mes déplacements en France (…).

"

Pourtant, l'élu de l'Eure n'en démord pas :

"

Il y a une réalité difficile, d’abord pour les Roms eux-mêmes, ensuite pour les habitants qui peuvent être gênés lorsqu’il y a un terrain qui est occupé de manière illégale, bien sûr que c’est une réalité ! (…)

Pourquoi ça a pris cette importance là ? Tout simplement parce que la règle de droit est pas respectée, et que les gens, aujourd’hui, se focalisent sur ce sujet en disant : "Voilà, c’est le symbole de la règle de droit qui n’est pas respectée en France"

"

>> Le Lab vous propose de retrouver Les 140 secondes du Lab d'Europe 1, chaque samedi, un peu après 10h15, sur La Chaîne Parlementaire.

Voici la vidéo de l'émission intégrale du 12 octobre :

Outre Bruno Le Maire, les invités de cette émission étaient Marie-Noëlle Lienemann, sénatrice PS de Paris, Jean-Baptiste Ayrault, fondateur et porte-parole de l’association Droit au Logement, ainsi que Dominique Baudis, défenseur des Droits.

>> Les épisodes précédents :

#S01E01 : Olivier Besancenot : après une "crise", le NPA recrute "de nouveaux militants"

#S01E02 : Noël Mamère: "Je suis par principe contre Twitter"

Du rab sur le Lab

PlusPlus