"Guerre de civilisation" : la droite se félicite que Manuel Valls emploie "enfin" le terme utilisé par Nicolas Sarkozy

Publié à 13h05, le 28 juin 2015 , Modifié à 13h53, le 28 juin 2015

"Guerre de civilisation" : la droite se félicite que Manuel Valls emploie "enfin" le terme utilisé par Nicolas Sarkozy
Montage Le Lab via AFP

COPYRIGHT - Nicolas Sarkozy emploie ce terme depuis les attentats de janvier. Selon lui, les attaques terroristes sur le sol français sont le signe d'une "guerre de civilisation", expression qu'il a utilisée à nouveau le 26 juin, suite à l'attentat en Isère

Jusqu'ici, aucun responsable gouvernemental n'avait repris le terme. Le 28 juin, sur le plateau du Grand Rendez-Vous Europe 1 / iTélé / Le Monde, Manuel Valls l'a finalement utilisé. Malgré ses réponses au "bloc réactionnaire", il a dit :

"

Nous ne pouvons pas perdre cette guerre parce que c'est au fond une guerre de civilisation. C'est notre société, notre civilisation, nos valeurs que nous défendons.

"

Il n'en fallait pas plus pour que certains responsables de droite ne relèvent ce terme et se félicitent de l'adoption de celui-ci par le Premier ministre.

C'est le cas notamment d'Éric Ciotti, spécialiste des questions de sécurité dans le parti Les Républicains. Sur Twitter, il considère que Manuel s'est converti à la "lucidité".

Dans un communiqué de presse, il poursuit :

"

Les déclarations de Manuel Valls de ce matin montrent que la gauche semble enfin faire preuve de lucidité en reconnaissant que notre pays est désormais engagé dans ce qu'il faut bien appeler une guerre de civilisation.  Nous prenons acte de cette prise de conscience en dépit des postures morales bien vaines et politiciennes qui s'étaient manifestées lorsque Nicolas Sarkozy avait ainsi caractérisé le combat se déroulant désormais aussi sur le sol français.

"

Sur Twitter, d'autres responsables LR ont relevé cette utilisation du terme par Manuel Valls en mettant en avant les attaques subies par Nicolas Sarkozy lorsqu'il avait utilisé ce terme.

Roger Karoutchi, sénateur en charge de la "riposte" au gouvernement au sein du parti LR se demande si, "enfin", Manuel Valls fait preuve de réalisme :

Sébastien Huyghe, porte-parole du parti se félicite de ce changement sémantique :

Enfin, Valérie Debord a repris les termes du Premier ministre en expliquant que Les Républicains avaient subis des "injures socialistes" sur le sujet :

Le Front national, par l'intermédiaire de Florian Philippot, explique, en revanche, que ce discours était le même utilisé par Georges Bush dans les années 2000 pour justifier des interventions militaires. Invité de 12/13 Dimanche sur France 3, il dit :

"

Parler de guerre de civilisations, c'est le discours bushiste qui a mené à la catastrophique guerre d'Irak.

"

En janvier dernier, Nicolas Sarkozy n'avait cependant pas été attaqué uniquement par la gauche. Son ancienne ministre de la Justice, Rachida Dati avait contesté les propos de l'ancien chef de l'État.

Du rab sur le Lab

PlusPlus