Le porte-parole du Parti socialiste répond à Malek Boutih que "la majorité, ce n'est pas la Star Ac'"

Publié à 17h27, le 12 novembre 2013 , Modifié à 17h27, le 12 novembre 2013

Le porte-parole du Parti socialiste répond à Malek Boutih que "la majorité, ce n'est pas la Star Ac'"
Malek Boutih à l'Assemblée ce 12 novembre (capture)

POUR AYRAULT TAPEZ 1, POUR AUBRY TAPEZ 2 - Il a fait grand bruit en demandant "d'urgence" le débarquement de Jean-Marc Ayrault. Malek Boutih, député socialiste, est lâché par ses collègues de groupe, qui s'attachent tous à insister sur son "isolement".

Dans ce concert de condamnations, le porte-parole du Parti socialiste, également député, Eduardo Rihan-Cypel, utilise une comparaison télévisuelle. Et resuscite une émission de télévision désormais passée aux oubliettes: la Star Academy, qui voyait de jeunes chanteurs amateurs s'affronter devant les téléspectateurs.

Voilà ce que déclare Eduardo Rihan-Cypel dans une interview au quotidien Sud-Ouest :

"

La totalité du groupe PS à l’Assemblée est fatiguée de ces coups de menton contre les nôtres. La majorité, ce n’est pas la star Ac’ où les téléspectateurs viennent décider qui est le meilleur candidat.

Qu’on laisse le président de la République faire ce qu’il a à faire et qu’on aille au charbon défendre sa politique, mobiliser les gens et les socialistes. Tout le reste n’est que littérature.

"

Ce midi, Martine Aubry est venue déjeuner avec François Hollande au Palais de l'Elysée. Un déjeuner "prévu depuis longtemps", selon les proches de l'ancienne secrétaire, citée comme beaucoup comme "Premier-ministrable".

Du rab sur le Lab

PlusPlus