Manuel Valls se réserve le Nouvel An pour occuper le terrain

Publié à 12h03, le 27 décembre 2012 , Modifié à 12h16, le 27 décembre 2012

Manuel Valls se réserve le Nouvel An pour occuper le terrain
(Maxppp)

Le 31 décembre sera sa journée. Avec les vacances de Noël, les (rares) apparitions des membres du gouvernement sont organisées avec parcimonie. Et Manuel Valls se réserve le réveillon du jour de l'an.

On peut le lire dans le Parisien de ce 27 décembre : le 31 décembre du ministre de l'Intérieur sera OVER-BOOKÉ.

Le matin il sera sur RTL, avant de se lancer dans une tournée des commissariats, des gendarmeries et des casernes de pompiers. "Ce sera du matin au soir", prévoit son entourage, et centré sur la région parisienne.

Les jours suivants, Manuel Valls sera toujours aussi visible. Comme il l'a annoncé ce jeudi, le ministre va déroger à la tradition en publiant le chiffre des voitures brûlées"deux ou trois jours après" le réveillon. Un chiffre que ses prédécesseurs préféraient taire depuis 2010 pour éviter tout "effet Championnat de France". Lui affirme au Parisien :

Je ne veux pas donner le sentiment de cacher quelque chose.

Cette période de fêtes est surtout l'occasion pour le moment de mettre le président de la République en avant. François Hollande avait promis de "multiplier les déplacements" et c'est ce qu'il a fait ce 27 décembre lors d'une visite surprise très organiséeà Rungis.

Il ne laissera pas son ministre de l'Intérieur seul en scène le 31 décembre puisque les traditionnels voeux du président seront diffusés ce soir-là, avant d'enchainer avec un "déplacement en région parisienne".

Durant les vacances, les ministres du pôle "social" du gouverment (Marisol Touraine, Dominique Bertinotti et Marie-Arlette Carlotti) se sont également montrés. Ils étaient de sortie lors du réveillon de Noël au milieu du monde associatif.

Cécile Duflot a dû revenir dans les médias malgré elle après avoir été interpellée par l'association Droit au Logement (DAL). Cette dernière lui reproche de ne pas mettre en place assez rapidement les réquisitions promises de logements vacants.

De son côté, Jean-Marc Ayrault est bel et bien en vacances dans les Pyrénées-Orientales et reste très silencieux.

Du rab sur le Lab

PlusPlus