Marie-Noëlle Lienemann ne veut pas un remaniement à Bercy pour ne pas entendre "la voix dominante de Pierre Moscovici"

Publié à 10h57, le 16 mai 2013 , Modifié à 11h23, le 16 mai 2013

Marie-Noëlle Lienemann ne veut pas un remaniement à Bercy pour ne pas entendre "la voix dominante de Pierre Moscovici"
Capture d'écran France Inter

Entre Pierre Moscovici et Arnaud Montebourg, le coeur de Marie-Noëlle Lienemann ne balance clairement pas. La sénatrice socialiste de Paris, interrogée ce 16 mai sur France Inter, ne veut surtout pas que François Hollande réduise le nombre de ministres à Bercy afin de garder une place pour Arnaud Montebourg.

"Quand j'entends mon camarade Bruno Le Roux dire qu'il faut entendre qu'une seule voix qu'autour de Pierre Moscovici, je m'excuse mais si c'est pour entendre la voix dominante de Pierre Moscovici, à savoir, aucune imagination industrielle, et dans une straégie permanente de rigueur budgétaire, d'endormir tout le monde sur le thème "ça va bien", je m'excuse, je préfère qu'il y ait Arnaud Montebourg, Benoit Hamon."

Figure de l'aile gauche du PS, la sénatrice socialiste Marie-Noëlle Lienemann poursuit, entonnant l'air du social-libéralisme:

"Ecoutez Pierre Moscovici assume sa ligne, pas social-démocrate mais social-libéral, parce qu'un social-démocrate donne toujours un contrepartie sociale quand il donne un cadeau fiscal." 

De nombreuses voix se sont élevées ces dernières jours, dont celle de Laurent Fabius, Ségolène Royal et Elisabeth Guigou, pour demander une clarification de la situation à Bercy.

Le 14 mai sur RTL, le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius estimait ainsi:

"J'ai dirigé Bercy dans le passé, et c'est vrai que Bercy a besoin d'un patron, là vous avez plusieurs patrons, et quelques soit la qualité des hommes et des femmes et leur degré d'entente je pense qu'une coordination plus forte serait utile."

Depuis le début du quinquennat, la rivalité Moscovici-Montebourg empoisonne Bercy. Ils se sont déjà affrontés publiquement à plusieurs reprise, par exemple, à propos, de la vente de Dailymotion, ou sur l'affaire Pigasse.

Du rab sur le Lab

PlusPlus