Pour Nicolas Dupont-Aignan, le FN est d’extrême-droite, mais pas Marine Le Pen

Publié à 08h46, le 04 octobre 2013 , Modifié à 08h46, le 04 octobre 2013

Pour Nicolas Dupont-Aignan, le FN est d’extrême-droite, mais pas Marine Le Pen
Nicolas Dupont-Aignan. (Capture d'écran i>Télé)

S’il fait des clins d’œil au Front national, le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan refuse tout rapprochement avec le FN.

Et alors que Marine Le Pen promet d’attaquer en justice tous ceux qui qualifieraient son parti "d’extrême-droite", entrainant une réaction massive de la gauche, Nicolas Dupont-Aignan juge, ce vendredi 4 octobre sur i>Télé, que le FN EST un parti d’extrême-droite. Mais pas sa présidente.

La caution "extrême-droite" du FN selon l’ancien candidat à la présidentielle ? Jean-Marie Le Pen.

"

Pour autant, Marine Le Pen n’a pas aujourd’hui des propos d’extrême-droite mais son parti reste d’extrême-droite puisque son président reste toujours Jean-Marie Le Pen.

Il faudra que Marine Le Pen choisisse un jour. Elle ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre.

"

Peut-être un peu jaloux de ne pas avoir la même aura médiatique alors qu’il aborde des thèmes souvent similaires comme le patriotisme, le président de Debout la République reconnait au parti de Marine Le Pen "une sorte de génie", celui de "faire parler de lui toutes les semaines".

Et de proposer :

"

Tout le monde remet toujours le Front national au centre du jeu politique. J’aimerais que pendant une semaine, un jour, on ne parle pas du Front national et qu’on écoute les autres.

"

Interrogé sur un tweet de Florian Philippot, numéro 2 du FN et bras droit de Marine Le Pen qui lui demande quand il rejoindra la Rassemblement bleu marine, Nicolas Dupont-Aignan n’a pas fermé la porte à l’éventualité d’un tel rapprochement, alors que les deux "camps" soutiennent conjointement Robert Ménard pour les municipales à Béziers :

"

Quand le FN ne sera plus d’extrême-droite.

Je suis patriote et républicain. Je suis gaulliste. Et les gaullistes ne peuvent pas s’allier avec un parti dont Jean-Marie Le Pen est toujours président d’honneur. Ce n’est pas possible. Marine Le Pen doit choisir.

"

Du rab sur le Lab

PlusPlus