Régionales en Nord-Picardie : comment Xavier Bertrand cajole les chasseurs

Publié à 16h40, le 11 juillet 2015 , Modifié à 16h40, le 11 juillet 2015

Régionales en Nord-Picardie : comment Xavier Bertrand cajole les chasseurs
Xavier Bertrand sur le terrain des chasseurs. © AFP

NEGOS - Candidat déclaré à la primaire de la droite et du centre pour 2017, Xavier Bertrand sait qu’il joue gros aux régionales en Nord-Picardie. Celui qui va mener la liste de Les Républicains joue même "sa tête", selon ses propres dires. Alors, l’ancien ministre du Travail de Nicolas Sarkozy sillonne de long en large la région qu’il convoite.

Pour battre la candidate et présidente du FN Marine Le Pen, favorite des sondages, et le candidat socialiste Pierre de Saintignon, le député-maire de Les Républicains de Saint-Quentin cajole ses électeurs potentiels. Et parmi eux, les chasseurs. Une drague en deux étapes.

L’ancien candidat à la présidentielle de 2007, toujours président de Chasse, pêche, nature et traditions, quitte donc l’Aquitaine pour rejoindre les listes de Xavier Bertrand pour les régionales.

  • Deuxième étape : faire miroiter des postes.

Aussi apprend-on ce samedi 11 juillet dans un reportage du Figaro consacré à "la stratégie de l’outsider" qu’il "a déjà trouvé un accord avec les chasseurs de la région qui représentent une force politique non négligeable". L’objet de l’accord ? Leur offrir "la présidence de la commission de l’environnement, pour en finir avec ‘les écolos des villes’", écrit encore Le Figaro.

Pourtant, Xavier Bertrand n'a pas besoin de tout ça pour l'emporter, lui qui est sûr de gagner contre Marine Le Pen puisqu'il n'a (presque) jamais perdu une élection

 

A LIRE AUSSI SUR LE LAB :

> Régionales Nord-Pas-de-Calais-Picardie : Frédéric Nihous sur la liste de Xavier Bertrand

> Xavier Bertrand est sûr de gagner contre Le Pen parce qu'il n'a (presque) jamais perdu une élection

> Les éléments de langage de Xavier Bertrand pour assimiler Marine Le Pen à Alexis Tsipras

 

A LIRE AUSSI SUR EUROPE1.FR :

> Régionales : comment Xavier Bertrand veut contrer le Front national

Du rab sur le Lab

PlusPlus