VIDÉOS – Sandrine Rousseau (EELV) compare Luc Carvounas (PS) à Sarkozy et l’accuse de sexisme

Publié à 17h37, le 20 octobre 2015 , Modifié à 11h34, le 30 octobre 2015

VIDÉOS – Sandrine Rousseau (EELV) compare Luc Carvounas (PS) à Sarkozy et l’accuse de sexisme

♫ MACHO MACHO MAN ♪ - La réconciliation entre les écolos d’EELV et les socialistes n’est pas pour demain. Peut-être pour l’entre-deux tours des élections régionales, mais ce n’est pas gagné. Et les virulents échanges entre Sandrine Rousseau, tête de liste EELV-Front de gauche dans la grande région Nord mais aussi porte-parole du parti d'Emmanuelle Cosse, et Luc Carvounas, sénateur socialiste et directeur de campagne de Claude Bartolone – qui a pris le dissident Jean-Vincent Placé sur sa liste – viennent le confirmer.

#LE CONTEXTE

Tout n’est pas rose entre le PS et les Verts. Surtout à l’approche des élections régionales qui s’annoncent délicates pour la gauche. Après le référendum sur l’unité de la gauche mené par le PS de Jean-Christophe Cambadélis, EELV a apporté une fin de non-recevoir à l’invitation du patron de la rue de Solférino à créer un "pacte de fraternité".

C’est dans ce contexte de tension que Luc Carvounas et Sandrine Rousseau se sont bien pris le bec lors d’un débat télévisé, lundi 19 octobre. Ambiance.

#LE DÉBAT HOULEUX

Alors que les deux élus de gauche étaient en débat, lundi 19 octobre, sur Public Sénat, ils se sont écharpés d’abord sur la stratégie des écolos qui, dans le Nord, ont préféré s’allier au Front de gauche. Prenant l’exemple d’Hénin-Beaumont, Sandrine Rousseau est attaquée par Luc Carvounas qui lui reproche de ressortir cette "histoire" sur "tous les plateaux".

S’en suit un premier échange houleux où Luc Carvounas ne cesse de couper la parole à la candidate écolo qui l’accuse de sexisme et promet de lui offrir un livre sur la misogynie en politique :

- Sandrine Rousseau : Vous êtes vraiment infernal.Je vais vous offrir un livre qui s’appelle Manuel de survie à destination des femmes en politique et qui explique justement qu’on coupe la parole en permanence des femmes politiques.



- Luc Carvounas : Barbara Pompili vous a pas quitté ? Il n’y a pas un problème ? Je vous sens très agressive.

Un passage isolé par le Lab :


"On voit l’arrogance et la fébrilité du PS", renchérit Sandrine Rousseau. "J’adore l’arrogance de ceux que l’on a fait élire et qui après crachent dans la soupe", lui réplique le proche de Manuel Valls. La tension continue de monter en même temps que l’exaspération de Sandrine Rousseau. La Verte enchaîne alors en comparant Luc Carvounas à… Nicolas Sarkozy lors du débat d’entre-deux-tours de la présidentielle de 2007 face à Ségolène Royal. Elle dit :

Ça, ce sont les techniques de Nicolas Sarkozy face à Ségolène Royal lors du dernier débat et je vous assure vraiment qu’il y a mieux à faire dans un débat politique.

"Restez calme madame", répond simplement Luc Carvounas.

Un passage isolé par le Lab :


#LE CADEAU DÉDICACÉ

L’affaire aurait pu en rester là, à un simple débat politique un peu chahuté sur Public Sénat. Mais non, fidèle à sa parole, Sandrine Rousseau a bien décidé d’offrir au sénateur PS le livre sur le sexisme en politique. Dédicacé à l'acide ainsi qui plus est :

Supporter que les femmes politiques puissent porter une voix haute et forte dans un débat sans supposer que ce sont leurs hormones qui parlent…

Ce à quoi Luc Carvounas a répondu, avec aussi un petit cadeau en prime :

Du rab sur le Lab

PlusPlus